Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Les dernières actualités

Les infarctus sont plus mortels chez les patients ayant une insuffisance rénale sévère

Mis à jour le dimanche, 26 août 2012 02:44 - Écrit par Yvanie le dimanche, 26 août 2012 02:44

On sait aujourd’hui que l’insuffisance rénale chronique fait partie des principaux facteurs de risque cardiovasculaire. Près de la moitié des patients dialysés décèdent d’une cause cardiovasculaire...

Une équipe américaine a cherché à mieux étudier le lien entre insuffisance rénale chronique et événements cardiovasculaires.

Pour ce faire, les auteurs se sont intéressés à des patients hospitalisés entre avril 1998 et juin 2000 pour un infarctus du myocarde (IDM).

  • Il s’avère que, au moment de leur admission, les patients qui étaient en insuffisance rénale sévère (IRS) avaient aussi fréquemment une douleur thoracique que les dialysés mais nettement moins souvent que les témoins sans insuffisance rénale sévère.
     
  • Un premier diagnostic erroné (autre qu’un syndrome coronaire aigu) était nettement plus fréquemment évoqué à l’admission chez les insuffisants rénaux (44 % pour les patients en IRS et 47,7 % pour les dialysés versus 25,8 % pour les témoins sans insuffisance rénale sévère).
     
  • Les décès à l'hôpital ont été nettement plus nombreux chez les patients insuffisants rénaux (23 et 21,7 % respectivement en cas d’IRS et de dialyse contre 12,6 % chez les témoins).

L'insuffisance rénale sévère, dialysée ou non, est donc un facteur de risque indépendant de mortalité, avec un risque majoré de près de 50 %.

Sources : Quotidienne du JIM (Dr Olivier Meillard) du 23/08/2012 et Shroff GR et coll. : Renal failure and acute myocardial infarction: clinical characteristics in patients with advanced chronic kidney disease, on dialysis, and without chronic kidney disease. Am Heart J 2012; 163: 399-406

 

 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.