Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Les dernières actualités

Les dons croisés démarreront au mieux à l’automne 2013...

Mis à jour le jeudi, 18 avril 2013 09:52 - Écrit par Yvanie le jeudi, 18 avril 2013 09:51

Le Quotidien du Médecin du 18 avril 2013 consacre un article aux dons croisés, dont le démarrage se fait attendre. Initialement attendus pour ce printemps, l'Agence de la biomédecine évoque désormais l'automne prochain...

La greffe à partir de donneur vivant a été étendue au don croisé par la loi du 7 juillet 2011. Le Dr Marie Thuong, de l'agence de la biomédecine, précise qu'ils ne devraient concerner que peu de personnes. Elle estime qu'ils ne représenteront que 50 à 100 greffes supplémentaires par an, à terme.

"Un cycle d’appariement, nécessite environ 50 paires inscrites, sera donc réalisé tous les 3 ou 4 mois, et à l’issue de ce cycle, les paires pour lesquelles une compatibilité aura pu être trouvée seront retenues. La programmation des interventions sera faite conjointement par les deux équipes en lien avec l’Agence de la biomédecine : les deux prélèvements et les deux greffes devront être réalisés de façon simultanée".

"Nous en sommes pour l’instant à la phase de convention entre les établissements et l’Agence de la biomédecine, expose le Dr Thuong, et les premières greffes par don croisé pourraient au mieux avoir lieu à l’automne prochain. On recense 44 équipes de greffes rénales, mais peu s’investissent dans la greffe à partir de donneur vivant. Même si les choses progressent un peu, avec 280 greffes en 2009, 302 en 2 011 et 356 en 2 012 (soit 12 % du total des greffes rénales). "Le don du vivant, sous réserve qu’il soit bien encadré, représente une réelle avancée pour les patients en attente de greffe, estime le Dr Thuong, avant de souligner l’existence de freins à cette possibilité, en 1er lieu, au sein des professionnels. Freins de la part de services de néphrologie-dialyse et des équipes de greffes, qui se posent des questions d’ordre "éthique" ou qui le considèrent comme très chronophage."

Lorsqu'on interroge les équipes de greffe, beaucoup considèrent que le retard pris dans le démarrage du don croisé est imputable... à l'Agence de la biomédecine et à la lourdeur de l'organisation qui a été prévue.

Pendant ce temps, les malades attendent...

D'après Dr Isabelle Hoppenot, le Quotidien du Médecin du 18/04/2013

       

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.