Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Les dernières actualités

Le sirolimus après une greffe de rein : moins de cancers mais plus de décès

Mis à jour le vendredi, 28 novembre 2014 11:50 - Écrit par Yvanie le vendredi, 28 novembre 2014 11:49

Les traitements immunosuppresseurs ont modifié le pronostic des greffes de rein. L’incidence des rejets aigus est passée de 50 % en 1995 à moins de 10 % aujourd’hui. 

Le revers de ce succès est une augmentation de certains effets secondaires de ces médicaments. Ce sont notamment les cancers, qui compteraient pour 10 à 30 % des causes de décès après une greffe de rein. 

Les cancers de la peau sont les plus fréquents et toucheraient plus de 1 greffé du rein sur 3. Réduire ce risque apparaît donc comme un point essentiel.

Le sirolimus est un immunosuppresseur qui a montré une efficacité pour réduire le risque de tumeur maligne.

Une nouvelle méta-analyse, dont les résultats sont publiés par le British Medical Journal, reprend les résultats de 21 essais randomisés comparant différents traitements immunosuppresseurs. Les données individuelles de près de 6 000 patients greffés du rein ont ainsi été répertoriées.

Le sirolimus est associé à une réduction de 40 % du risque de cancer et de 56 % de celui de cancer cutané non mélanique.

Mais, déception importante, malgré cette réduction du risque de cancer, le sirolimus est associé à une augmentation significative du risque de décès.

Selon les auteurs, pour 1 000 patients recevant le sirolimus, 95 cancers cutanés et 23 cancers d’autre nature sont évités, mais on dénombre 10 décès supplémentaires.

Les auteurs relèvent une augmentation des décès d’origine cardiovasculaire et de causes infectieuses.

Selon eux, certains sous-groupes de patients, qui restent à définir, pourraient malgré tout bénéficier du traitement par sirolimus, par exemple les sujets les plus à risque de cancer.

D'après Dr Roseline Péluchon, JIM du 28/11/2014 et Knoll GA et coll. : Effect of sirolimus on malignancy and survival after kidney transplantation: systematic review and meta-analysis of individual patient data. BMJ 2014; 349: g6679
 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.