Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Les dernières actualités

Vivre avec la dialyse ou la greffe rénale : les résultats d'une grande enquête de qualité de vie dans le BEH

Mis à jour le mardi, 23 décembre 2014 03:43 - Écrit par Yvanie le mardi, 23 décembre 2014 03:43

Le BEH (Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire) du 23/12/2014, intitulé "Vivre avec la dialyse ou la greffe rénale", révèle les résultats d'une grande enquête sur la qualité de vie des patients dialysés et greffés en France.

Réalisée conjointement par l'Agence de la biomédecine, les Universités de Lorraine et d'Aix Marseille et Renaloo, auprès de 1.251 patients dialysés et de 1.658 patients greffés, elle montre en particulier que la qualité de vie des personnes greffées est bonne, assez proche de celle de la population générale.

En revanche, la qualité de vie des patients dialysés est nettement plus dégradée, avec des indices (douleur, vitalité, etc.) inférieurs de 5 à 50% à ceux des greffés.

> Voir l'article consacré à l'étude de qualité de vie

"Ces résultats de qualité de vie donnent des arguments supplémentaires en faveur de la greffe" aux médecins, notent les auteurs de l'étude.

Ce n'est pas une découverte, mais l'étude vient corroborer, chiffres à l'appui, les avantages de la greffe sur la dialyse pour les patients insuffisants rénaux qui peuvent y avoir accès. En plus de sa supériorité pour la qualité de vie, le BEH rappelle en effet que la greffe de rein surclasse aussi la dialyse en matière d'espérance de vie et aussi de coûts.

"Les patients greffés ont globalement un taux de mortalité très inférieur à ceux des patients en dialyse", souligne l'étude. Entre 60 et 69 ans, 132 patients dialysés sur 1.000 sont décédés dans l'année en 2012, contre 27 sur 1.000 pour les porteurs d'un rein greffé.

En 2007, le coût moyen annuel d'une hémodialyse pour la Sécurité sociale était estimé à 88.000 euros, soit à peu près autant que le coût global d'une greffe du rein pour la première année. L'avantage économique de la greffe vient du fait que le coût diminue fortement dans les années qui suivent (environ 20.000 euros par an).

En France, chaque année, 10.000 personnes démarrent un traitement par dialyse alors que moins de 3.000 bénéficient d'une greffe. A l'heure actuelle, 41.000 personnes sont dialysées et 32.000 personnes vivent avec un rein greffé.

 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.