Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Les dernières actualités

Combien vous coûte votre maladie rénale ? Participez à notre enquête sur les restes à charge

Mis à jour le jeudi, 30 juin 2016 05:15 - Écrit par Renaloo le jeudi, 30 juin 2016 05:15

Renaloo participe, dans le cadre du CISS (collectif interassociatif sur la santé), à une enquête sur les restes-à-charge auxquels sont confrontées les personnes couvertes au titre d’une affection longue durée (ALD), notamment dans le cadre de l’insuffisance rénale.

L’objectif de cette enquête est de battre en brèche l’idée, souvent répandue dans l’opinion publique, que les patients en ALD, donc pris en charge à 100%, n’ont aucun frais de santé à leur charge. En effet :

  • Tous les soins ne rentrent pas dans le cadre de la prise en charge à 100 %
  • La prise en charge à 100 %, quand elle s’applique, concerne les tarifs de la Sécurité sociale… il arrive que le tarif effectivement facturé soit plus élevé
  • Certains soins ne sont pas du tout remboursés par la Sécurité sociale, qu’on soit ou pas en ALD…

Pour vous aider à nous apporter votre témoignage, nous avons élaboré un questionnaire qui pointe un certain nombre de frais de santé potentiels : à vous de le remplir en fonction de votre expérience et de votre ressenti des restes-à-charge liés à l’insuffisance rénale (vous pouvez bien sûr également ajouter, en dernière page, des postes de frais de santé auxquels nous n’aurions pas pensé).

Votre participation est importante, merci d'avance !

> Répondre à l'enquête

 

2 commentaires
 
-1 # Tsanta - Le 01 juillet 2016 à 06h34
Bonour
Pour moi les frais sont devient de plus en plus lourds car il n y pas de prie en charge :sigh:
 
 
0 # Avto - Le 09 juillet 2016 à 02h08
Madame, Monsieur,

Tout d'abord un grand bravo pour votre démarche de surveillance des coûts induits pour les malades ALD des reins et/ou dialysés, un authentique problème pour ceux qui ne peuvent s'offrir une mutuelle de haut vol. Votre questionnaire est malheureusement un peu rébarbatif, je préfère vous écrire.

Moi même ALD depuis 2006 et dialysé depuis un an, je puis confirmer les dépassements systématiques et des comportements odieux de certains médecins quand on essaie de leur rappeler notre statut. Le dernier en date m'a répondu devant sa secrétaire qu'elle lui coûtait cher.

Information préalable absente ou limité sur les dépassement d'honoraires, refus de la condition d'ALD sont malheureusement monnaie courante dans le paysage des malades du rein.

Pour aborder plus concrètement ces sujets qui sont connus de tous mais que tout le monde tait, (les patients n'osent pas parler de peur de s'attirer les foudres de leur néphrologue). Donc, silence car ma mutuelle assure ou bien, de part mes origines je ne suis pas en capacité de protester.

De plus, dans la population des dialysés, le nombre de personnes qui ignorent leurs droits sont légions. Pour illustrer ce propos, j'ai accompagné plusieurs personnes pour constituer un dossier de reconnaissance d'invalidité. Apparemment, leur néphrologue ne semble pas motivé à communiquer sur ce point. Par contre, dès lors qu'il y a de l'argent à faire et que la structure dépend d'une clinique, ils prescrivent abondamment avec mention sur l'ordonnance du nom du spécialiste à consulter, leur collègue de la clinique, avec au final un dépassement à la clef.

Pour mon cas, pour exemple, dès mon arrivée dans ce centre, je me suis renseigné auprès de mon néphrologue si je pouvais dans mon état, reprendre une activité dans une salle de sport. Pas de problème, nous avons un centre très bien organisé avec des kinésithérapeut es, prenez contact avec le Docteur X, c'est gratuit. Sauf qu'il a oublié de mentionner qu'il y a un test d'effort obligatoire à l'entrée avec une facture de 100 euros à la clef.

Et ainsi, pour toute prescription du Néphrologue, les consultations ou plateaux techniques me coûtent entre 45 et 100 euros ( les scanners, IRM des reins puis le spécialiste qui fait l'interprétatio n, échographie de fistule, gastro, ... ). Un exemple récent, suite à néphrectomie totale d'un rein, un gastro-entérolo gue n'a pas accepté mon ALD car il n'y avait pas de relation, dit il, entre la consultation et mon ALD, mais m'a facturé un dépassement. Pourtant, après consultation pour avis d'un néphrologue, la relation est évidente.

En première conclusion, je crois que l'on devrait rappeler au corps médical la réalité des bénéficiaires de l'ALD. A l'exception des associations, l'objection financier devance les intérêts des patients.

Il y a quelques années, peut être dix ans, on pouvait faire une IRM des reins sans supplément à Paris, à la Mutualité bd Victor. Depuis la fermeture de cette activité, je ne sais trouver un endroit offrant ce service sans dépassement. Ne serait ce pas une piste à suivre par votre association, que de diffuser, par région, une liste par spécialité des médecins, Irm, scanner et autres Échographies qui acceptent les patients ALD sans dépassement ?

Bien cordialement,
 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.