Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Les dernières actualités

Ombres et lumières du parcours des donneurs vivants : les résultats d'une grande enquête publiés

Mis à jour le mercredi, 18 janvier 2017 03:40 - Écrit par Renaloo le mardi, 17 janvier 2017 09:45

Une réalité pas toujours rose

La réalité du parcours n’est pas toujours rose. Un grand nombre de donneurs déplorent sa longueur et sa lourdeur avant l’opération. Plusieurs l’assimilent à un marathon, à un parcours du combattant et déplorent l’état de solitude et d’incertitude dont ils ont souffert.

Beaucoup font état d’un manque d’aide personnelle et psychologique comme d’un suivi médical post-don qu’ils jugent insuffisant.

Un donneur sur cinq est confronté à des problèmes de remboursement des dépenses, qu’il s’agisse de longs délais de remboursement, ou de refus de prise en charge. Globalement 3 sur 10 déclarent avoir subi un préjudice financier.

L’aspect de la cicatrice fait aussi partie des insatisfactions des donneurs. Néanmoins, 3 mois après le don, ils font état d’une bonne image de leur corps. Quelques donneurs font état de situations plus difficiles mais pas toujours en lien avec le don.

3 commentaires
 
+2 # tinette - Le 19 janvier 2017 à 01h39
Très intéressée par cette enquête ayant dans ma famille proche des situations de donneurs potentiels.
Les informations fournies au donneur potentiel, lors d'un entretien au centre hospitalier, sont incomplètes et ce serait intéressant que cette enquête leur soit remise... réfléchir au don, avec le plus d'éléments concrets...
les problèmes financiers aussi ne sont pas une mince affaire...
merci pour ce travail et proposition de mon aide(dans la mesure de mes disponibilités) pour continuer ce travail.
Tinette
 
 
+1 # Nadine brc - Le 20 février 2017 à 08h35
Bonsoir très intéressant cette enquête je commence le parcour du donneur ,j ai pu faire le même jour radio poumon ,clairance, une multitude de prélèvement de sang bien sûr tout ça a jeun et la veille urine de 24h ,pour une première j ai trouvé les infirmières et médecin a l écoute bonne soirée à tous
 
 
0 # malou441 - Le 11 mars 2017 à 12h43
nadine BRC, je vous félicite pour votre courage, étant moi-meme une receveuse; greffée mi novembre 2016. J'aurais apprécié qu'une personne de ma famille ait un coeur aussi gros que le votre et ne me laisse pas croupir dans cette prison qu'est la dialyse pendant plus de deux ans. Bravo! Bonsoir
 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.