Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Les dernières actualités

Révision de la loi de bioéthique, c'est parti ! Des enjeux importants pour la greffe

Mis à jour le lundi, 12 mars 2018 10:58 - Écrit par Renaloo le dimanche, 21 janvier 2018 05:50

La dernière édition date de 2011, et a permis à Renaloo d’obtenir plusieurs avancées importantes, comme la possibilité de donner un rein à un ami ou encore l’interdiction de discrimination à l’assurance pour les donneurs vivants.

Cette nouvelle révision démarre avec les Etats généraux de la bioéthique, lancés ce jeudi 18 janvier 2017 par le Comité consultatif d’éthique (CCNE). L’objectif des six mois à venir : débattre dans toute la France de l’ensemble des sujets concernés. Et ils sont nombreux : de la reproduction et la procréation (GPA, PMA), aux cellules souches, en passant par l’intelligence artificielle et la robotisation, les neurosciences, la fin de vie, etc. 

Autant dire qu’il faudra que la mobilisation soit forte pour que le don d’organes et la greffe trouvent leur place dans les débats !

Renaloo, appuyé par ses militants et son comité médical et scientifique, a bien l’intention de s'y employer. La réflexion est d’ores et déjà en cours afin d’affiner notre plaidoyer, qui s’articulera notamment autour des demandes suivantes :

  • L’amélioration de l’équité et de la transparence de l’accès à la liste d’attente de greffe et des règles de répartition des greffons, la lutte contre les inégalités dans l’accès à la greffe rénale
  • L’amélioration du parcours et de la protection des donneurs vivants de rein : information, neutralité financière du don, couverture par l’ONIAM en cas de complication, accès prioritaire à la liste d’attente de greffe en cas de nécessité de greffe
  • L’autorisation des dons du vivant non dirigés (altruistes) et la levée des freins aux dons croisés
  • L’information et le consentement des patients sur la qualité des greffons rénaux (en particulier pour les reins « à critères élargis »).
  • Le renforcement de la démocratie sanitaire, avec notamment la généralisation de la participation des représentants des patients dans toutes les instances et groupes de travail sur toutes les thématiques liées au prélèvement et à la greffe

Ces sujets vous intéressent ? Vous souhaitez participer aux travaux ? Vous avez des idées et des propositions d'amélioration à apporter à la loi ? Contactez-nous !

> L'espace éthique Bourgogne / Franche-Comté organise le 31 janvier 2017, dans le cadre des Etats Généraux de la bioéthique, des rencontres citoyennes sur le don d'organes.

 

 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.