Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Les dernières actualités

Greffe d'organes: baisse de l'activité en 2003

Mis à jour le dimanche, 04 avril 2004 12:38 - Écrit par Yvanie le dimanche, 04 avril 2004 12:38

8 avril 2004, Agence France Presse

En France, le nombre de prélèvements d'organes et de greffes ont diminué en 2003 par rapport à 2002, passant de 19,7 prélèvements par million d'habitants en 2002 à 18,3 en 2003, selon les résultats préliminaires de l'Etablissement français des greffes (EFG). Ce taux était de 18 en 2001.

Dans un communiqué daté de jeudi, l'EFG souligne que le nombre de sujets en état de mort encéphalique prélevés s'établit à 1.119 en 2003 contre 1.198 en 2002, soit une baisse d'activité d'environ 6,6%. Cette activité reste néanmoins supérieure à celle obtenue en 2001 et le seuil des 1.000 prélèvements par an, franchi en 2000, se maintient en 2003.

Selon l'EFG, cette baisse de l'activité de prélèvement en 2003 est à mettre en rapport avec la diminution constatée des accidents traumatiques de la voie publique, résultats, selon lui, par ailleurs très positifs, mais aussi avec les difficultés actuellement rencontrées à l'hôpital en terme d'organisation et de démographie médicale.

La baisse de l'activité de prélèvement en 2003 engendre une baisse de l'activité de greffe à partir de donneurs décédés d'environ 6% par rapport à l'année 2002. En revanche, l'activité de greffe à partir de donneurs vivants est en hausse de 15,6 %, en particulier pour les greffes de rein. Toutefois, la greffe de rein à partir de donneur vivants ne représente que 6 % de ces greffes.

Le nombre de patients restant inscrits en liste d'attente au 1er janvier 2004 est de 6.592, soit une hausse de 2,6 % par rapport au ler janvier 2003 (6.425 patients restant inscrits).

Les patients en attente de greffe de rein restent de loin les plus nombreux : 5.377 malades restent inscrits en liste d'attente au 1er janvier 2004, soit une augmentation de 2,8% par rapport au 1er janvier 2003. En revanche, le nombre de patients inscrits en liste d'attente pour une greffe de rein-pancréas reste stable, mais la mise en place de priorités pour les patients diabétiques de moins de 40 ans a largement fait diminuer l'attente des patients les plus jeunes.

Les patients restant inscrits sur la liste d'attente pour une greffe de foie ou de poumon sont également plus nombreux au ler janvier 2004 qu'au ler janvier 2003: 458 patients restent inscrits pour une greffe de foie (contre 426 l'année passée); 177 restent inscrits pour une greffe de poumon, contre 156 l'année passée.

En revanche, les patients restant inscrits pour une greffe de coeur sont moins nombreux au 1er janvier 2004 (310) qu'au premier janvier 2003 (355), baisse évaluée à 13%.

La baisse de l'activité de greffe en 2003 n'entraîne pas une augmentation du taux de décès des patients inscrits en liste d'attente. Le nombre de personnes décédées avant greffe enregistrées sur la liste d'attente passe en effet de 248 en 2002 à 252 en 2003. AP

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.