Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Les dernières actualités

Psychologues, assistantes sociales, diététiciennes : quel accès aux soins de support pour les patients dialysés ?

Mis à jour le samedi, 15 septembre 2018 10:26 - Écrit par Renaloo le jeudi, 06 septembre 2018 02:17

Conclusion

Ces constats permettent de supposer que le financement des soins de support dédiés aux patients insuffisants rénaux dialysés reste souvent considéré comme optionnel. Les coûts associés sont vus comme des dépenses facultatives, dont la suppression permet d’améliorer la rentabilité.

Le dispositif réglementaire actuel est insuffisant pour garantir aux patients dialysés l’accès aux soins de support dont ils ont besoin et qui sont nécessaires à une prise en charge de qualité.

L’instauration de ratios pour les soins de support, définis sur la base des pratiques des structures les plus vertueuses, pourrait constituer un levier efficace pour améliorer et homogénéiser cet accès. La bonne mise en oeuvre de ces ratios devrait faire l'objet d'une évaluation. 

 

Voir aussi :

"Pourquoi le mode de financement de la dialyse est mauvais pour les patients ?"

> Pourquoi l’organisation de la dialyse cherche t-elle à décourager l’autonomie des patients ?

> Nos propositions pour une réorganisation des soins et une réforme du financement

1 commentaire
 
0 # renaloo - Le 15 septembre 2018 à 09h45
En effet. Il existe comme le mentionne l'article des recommandations internationales à ce sujet. Les demandes des patients ont par ailleurs été fortement exprimées dans l'enquête des Etats Généraux du Rein : renaloo.com/.../...
 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.