Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Les dernières actualités

30 882 personnes sous dialyse en France

Mis à jour le jeudi, 01 janvier 2004 12:38 - Écrit par Yvanie le jeudi, 01 janvier 2004 12:38

13 janvier 2004, le Quotidien du Médecin

L'assurance-maladie a rendu publics les résultats d'une enquête réalisée en 2003 qui, pour la première fois en France, permet de connaître le nombre précis de patients atteints d'insuffisance rénale chronique et traités par dialyse. Avec 30 882 dialysés, la moyenne nationale est de 513 personnes pour 1 million d'habitants.

L'étude menée par l'assurance-maladie à la demande du ministère de la Santé (Dhos) devrait comporter trois volets. Le premier concerne les patients : leur nombre et leur typologie, le deuxième, l'organisation et le fonctionnement de l'offre de soins, le troisième, le coût de la prise en charge. L'objectif principal de ces travaux, qui devront s'achever à la fin du premier semestre 2004, est de fournir des données précises qui serviront de base à l'élaboration des prochains schémas régionaux d'organisation sanitaire (Sros) prévue d'ici à la fin de juillet. Elles permettront de planifier l'offre de soins en fonction des besoins réels des patients et non pas, comme cela se faisait antérieurement, sur la densité de la population : à proximité de leur domicile et dans des structures les plus adéquates à leur état de santé.

Les données publiées le 8 janvier sont celles de la première phase de l'enquête. Les dossiers de tous les patients traités par dialyse du 2 au 8 juin 2003 ont été examinés par des néphrologues, en partenariat avec les médecins-conseils. Pour la première fois, la prévalence précise de patients dialysés atteints d'insuffisance rénale chronique terminale (Irct) peut être évaluée pour chaque région.

En 2003, l'enquête a permis de recenser 18 047 hommes et 12 835 femmes en Irct sous dialyse. Soit un total de 30 882 patients pour une moyenne nationale de 53 personnes pour 1 million d'habitants et une moyenne métropolitaine de 498 personnes pour 1 million d'habitants.

Une position intermédiaire.

En regard des autres pays, la métropole française a une position intermédiaire entre l'Angleterre (298 par million d'habitants) et l'Allemagne (546 par million d'habitants), mais se situe nettement en dessous du Japon (près de 1 400 par million d'habitants) et des États-Unis (près de 1 400 par million d'habitants).  

En chiffres bruts non corrigés, les régions les plus touchées sont Provence-Alpes-Côte d'Azur, le Languedoc-Roussillon, l'Aquitaine, la Corse et le Midi-Pyrénées. La fréquence de l'insuffisance rénale augmentant avec l'âge, les régions à forte moyenne d'âge comptent le plus de patients insuffisants rénaux que les régions où la population est jeune. Ce classement régional diffère lorsque l'on effectue une analyse standardisée qui prend en compte l'effet du sexe et de l'âge. Cette fois, en France métropolitaine, le Nord-Pas-de-Calais affiche la prévalence d'Irct la plus élevée, avec 2 283 cas, soit 639 par million d'habitants. Les patients dialysés sont proportionnellement moins nombreux dans le Grand-Ouest : 1 096 en Bretagne (356 par million d'habitants) et 649 en Poitou-Charentes (345 par million d'habitants).

Les départements d'outre-mer connaissent une prévalence standardisée particulièrement élevée : 1 989 patients par million d'habitants après standardisation à la Réunion (834 cas), 1 393 à la Guadeloupe (449 cas), 1 312 en Guyane (93 cas) et 1 079 en Martinique (350 cas).

L'un des objectifs secondaires de l'enquête sera également d'apporter des éléments pour une politique de prévention sur des populations ciblées et pour certaines pathologies conduisant à l'Irct, comme le diabète par exemple.

Dr LYDIA ARCHIMÈDE

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.