Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Les dernières actualités

Coronavirus : hémodialyse et vacances, la grande inconnue

Mis à jour le samedi, 23 mai 2020 12:09 - Écrit par Renaloo le samedi, 23 mai 2020 10:32

Vous êtes nombreux à nous alerter au sujet de vos difficultés à réserver des séances d’hémodialyse pour les vacances d’été.

En raison de l’épidémie, des réservations faites depuis plusieurs mois ont été annulées. Certaines structures de dialyse ont d'ores-et-déjà décidé de ne pas accepter de vacanciers, d’autres vous indiquent ne pas être en mesure de vous répondre pour le moment ou encore imposent des durées de séjour d'au moins un mois, voire plus. 

Nous savons à quel point ces derniers mois ont été difficiles pour beaucoup de personnes dialysées, confrontées aux inquiétudes et aux contraintes de la gestion de l’épidémie : modification de l’organisation des séances, mesures barrières, suppression des repas, etc.

Nous savons aussi que la perspective de « prendre l’air » à l’occasion des vacances est essentielle pour beaucoup d’entre vous, comme elle l'est pour la majorité des français.

Ce sujet a été abordé le 20 mai 2020 dans un groupe de travail ministériel sur la dialyse, dont Renaloo fait partie. 

Renaloo considère que les personnes dialysées doivent avoir les mêmes droits de se déplacer sur le territoire - et donc de partir en vacances - que le reste de la population et en particulier que les autres personnes à risque de développer des formes graves de la COVID19. 

En d'autres termes, si le gouvernement décide que les français peuvent partir en vacances, celles et ceux dont la survie repose sur la dialyse ne doivent pas être exclus de cette possibilité. 

Il appartient aux acteurs de la dialyse de s'organiser pour proposer une offre de soins et des conditions d'accueil et de sécurité adaptées.

Nous avons adressé à ce groupe de travail un courriel visant à rappeler cette position. 

 

Plus que jamais, dans ces moments difficiles, Renaloo est mobilisé à vos côtés, pour vous soutenir et vous accompagner.

 Retrouvez toute l'actualité de l’épidémie pour les patients ayant une maladie rénale, dialysés ou greffés et leurs proches

 Venez échanger, partager, trouver des conseils et du soutien sur notre forum et sur notre groupe Facebook

 Pour recevoir toutes nos infos et newsletters par mail, incrivez-vous !

 Vous souhaitez soutenir Renaloo ? Faites un don.

Courage et prenez soin de vous et de ceux que vous aimez.

9 commentaires
 
+1 # Jean s - Le 24 mai 2020 à 12h21
Bonjour,

Rassuré de vous voir prendre cette problématique à bras le corps .
Je vous avais alerté et parlais de mesures proches de la discrimination. Merci
 
 
-1 # Luc Yves - Le 26 mai 2020 à 07h11
bonsoir à toutes et à tous,
Pour les vacances si on a de la chance de trouver un centre de dialyse le plus difficile c'est aussi de trouver un VSL ou une ambulance pour la prise en charge, si les centres donnent des fichiers il y très peu de réponses de leurs parts. Je voulais aller au lavandou l'année dernière, j'ai trouvé une place en soirée à l'hôpital de l'Hyères mais impossible de trouver un VSL pour m'amener et me ramenere au lavandou à mon hôtel j'ai donc abandonné et laissé tomber ce projet de vacances et je crois que cette année cela va être plus difficile. Courage à toutes et à tous.
 
 
-1 # Jenkoluv - Le 11 juin 2020 à 03h00
C’est très bien d’avoir monté ce groupe de travail mais concrètement il en ressort quoi?
J’ai contacté tous les centres de dialyse à proximité de ma résidence secondaire et aucun n’accepte de vacanciers. Nous sommes bel et bien assignés à résidence et rien n’avance
 
 
+1 # Jean s - Le 11 juin 2020 à 06h40
jenkoluv Pour avoir téléphoné en Bretagne pour mon séjour en août, je n'aurai pas de certitudes avant fin juin. Donc je ne désespère pas.
luc yves je n'ai eu aucun problème l'année dernière pour trouver un vsl il suffit de se mettre sur le net.
Gardons espoir et merci à renaloo de leur aide .
 
 
0 # Jenkoluv - Le 11 juin 2020 à 09h45
Je prends très mal ces refus. Je vis cela comme une profonde injustice et une forme de mal traitance de ne pas avoir le droit d’aller chez moi, dans la maison de mon enfance. Il n’y a aucun recours possible, aucune alternative et je trouve ça très violent
 
 
0 # Jean s - Le 12 juin 2020 à 08h32
Essayez fin juin , mettez leur la pression. après tout si on débarque , ils seront bien obligés de nous prendre en dialyse.
Nous laisserait-il mourir?
J'en doute !
 
 
0 # Jean s - Le 12 juin 2020 à 09h02
Nous laisseraient-il s mourir ?
 
 
0 # Jenkoluv - Le 12 juin 2020 à 11h12
Ils ne nous laisseraient pas mourir mais ils ne nous garderaient sûrement pas longtemps et nous renverraient rapidement chez nous. Et puis surtout, si on en a besoin encore l’année prochaine, je doute qu’ils nous acceptent les bras ouverts
 
 
0 # Jean s - Le 13 juin 2020 à 08h35
Vous avez raison.C'est juste très frustrant .
 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.