Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Les dernières actualités

IRC traitée par greffe rénale et dialyse parmi les sept maladies les plus à risque face au Covid19

Mis à jour le mercredi, 10 février 2021 11:15 - Écrit par Renaloo le mercredi, 10 février 2021 10:39

✅ Une étude française de très grande ampleur vient d’être rendue publique par le groupement d'intérêt scientifique Epi-Phare, qui rassemble l'Agence du médicament et l'Assurance maladie.

Elle porte sur la quasi-totalité de la population française, soit plus de 66 millions de personnes et a été réalisée à partir des bases de données de l’Assurance Maladie (SNDS).
Elle s’intéresse aux effets du Covid durant la première vague de l’épidémie (du 15 février au 15 juin 2020), période durant laquelle 87.809 personnes ont été hospitalisées pour Covid19, dont 15.661 sont décédées.

✅ Greffe rénale et dialyse parmi les sept maladies les plus à risque face au Covid19

Parmi 47 maladies chroniques étudiées, 7 apparaissent comme les plus à risque, parmi lesquelles :

➡️ la greffe rénale, qui multiplie par 5 le risque d’hospitalisation et par 7 le risque de décès,

➡️ la dialyse, multiplie par 4 le risque d’hospitalisation et par 5 le risque de décès.

Les cinq autres pathologies « à très haut risque » sont la mucoviscidose, le cancer du poumon sous traitement, la trisomie 21, le retard mental, et la greffe du poumon. 

On peut regretter que l’insuffisance rénale non traitée par dialyse ou greffe ne fasse pas partie des pathologies étudiées, sans doute en raison des difficultés à identifier les patients concernés dans les bases de l’Assurance maladie.

L’étude confirme aussi que l'âge est le principal risque : chez les personnes âgées de 85 ans et plus, le risque d'hospitalisation pour Covid19 est multiplié par 5 par rapport aux 40-44 ans et le risque de décès est plus de 100 fois plus élevé.

✅ Cette étude, une des plus importantes au monde en raison de son effectif, vient confirmer les risques très élevés encourus par les patients dialysés et transplantés, qui justifient notamment leur accès prioritaire à la vaccination ou aux dispositifs de protection au travail.

Plus que jamais, continuons à nous protéger !!

 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.