Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Les dernières actualités

Xénogreffe de porc : le récepteur du virus PERV est identifié

Mis à jour le mercredi, 08 juillet 2009 02:01 - Écrit par Yvanie le vendredi, 04 avril 2003 12:38

27 mai 2003, Le Quotidien du Médecin

On sait que, en raison de la pénurie de greffons, on espère pouvoir greffer à l'homme des organes d'animaux (il s'agit des xénogreffes), le porc apparaissant un bon donneur potentiel. Mais on se heurte à un obstacle de taille avec les organes de porc : le virus porcin PERV (Porcine Endogenous RetroVirus) risquerait d'être transmis à l'homme.

Pour bien prendre la mesure du problème, il faut se rappeler que le PERV est intégré au génome des cellules germinales du porc. De ce fait, tout porcelet naît porteur du virus. Cela ne pose aucun problème pour l'animal. Mais il est logique de redouter que la greffe d'un organe du porc transmette le virus à l'homme.

Un pas vient d'être fait : dans les « Proceedings » de l'Académie des sciences américaine, une équipe de la société Immerge Biotherapeutics Inc. annonce l'identification du récepteur utilisé par le PERV pour pénétrer dans les cellules. Il s'agit d'une découverte importante car elle va permettre de rechercher des stratégies pour empêcher la réplication du PERV.

« Proc Natl Acad Sci USA », 27 mai 2003, pp. 6759-6764.

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.