Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Les dernières actualités

Fumer après transplantation rénale nuit aux greffons et aux greffés...

Mis à jour le mercredi, 19 octobre 2011 05:50 - Écrit par Yvanie le mercredi, 19 octobre 2011 05:50

Fumer après transplantation rénale nuit aux greffons et aux greffés...

Outre ses effets délétères majeurs sur le coeur, le risque de cancer et la mortalité associée, le tabagisme semble également être nocif pour la santé du rein.

Certains travaux ont en effet associé au tabagisme la présence d’une albuminurie et une altération de la fonction rénale ; d’autres ont montré que le tabagisme était un facteur de risque de développement de certaines maladies rénales et de leur progression vers l’insuffisance rénale terminale (IRT), notamment la néphropathie diabétique, le lupus ou la polykystose rénale.

Une étude vient d'être publiée à propos de la relation entre tabagisme après transplantation rénale et devenir des greffons et des patients.

Les auteurs ont évalué, auprès de 604 patients ayant reçu une transplantation rénale, le lien à long terme entre tabagisme et défaillance du greffon (échec de greffe), et entre tabagisme et mortalité.

Les receveurs avaient tous un greffon fonctionnel depuis 1 an au moins. 22 % d'entre eux étaient fumeurs, 42 % d’anciens fumeurs et 36 % de patients n'avaient jamais fumé.
Sur un suivi d'environ 5 ans, 41 (7 %) patients ont eu un échec de greffe et 95 (16 %) sont décédés.

Au cours des 4 premières années de suivi, le déclin de la fonction rénale a été plus rapide chez les patients qui fumaient après transplantation que chez les anciens fumeurs et ceux n’ayant jamais fumé.

La défaillance du greffon était plus fréquente chez les fumeurs (14%) que chez les anciens fumeurs (5%) et les patients n’ayant jamais fumé (4%), et le taux de mortalité était plus élevé chez les fumeurs (18%) et les anciens fumeurs (20%) que chez les patients n’ayant jamais fumé (9 %).

Cette étude est, selon ses auteurs, la première à avoir évalué de façon prospective, en relation au tabagisme, le risque de défaillance du greffon et de décès post-transplantation rénale. Elle associe au tabagisme après transplantation un risque accru d'échec de la greffe et de décès, et au tabagisme passé une augmentation du risque de décès.

Des investigations complémentaires sont nécessaires, mais les auteurs mettent d’ores et déjà l’accent sur le possible effet bénéfique de l’arrêt du tabagisme sur la préservation de la fonction rénale des patients ayant eu une transplantation de rein.

D'après Dr Claudine Goldgewicht, Quotidienne du JIM du 19/10/2011 et Agarwal PK et coll. Smoking is a risk factor for graft failure and mortality after renal transplantation. Am J Nephrol 2011 ; 34 26-31 (DOI :10. 1159/000328903).

 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.