Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Les dernières actualités

"Lancement" - en toute discrétion - du Plan Greffe 2012-2016

Mis à jour le vendredi, 23 mars 2012 11:52 - Écrit par Yvanie le vendredi, 23 mars 2012 11:52

"Lancement" - en toute discrétion - du Plan Greffe 2012-2016

Nora Berra, Secrétaire d’Etat chargée de la santé, a "lancé" jeudi 22 mars 2012 le Plan Greffe 2012-2016, dont l’enjeu est d’augmenter le nombre de greffes en France.

Ce plan a déjà une longue histoire :

La seule dépêche disponible à ce jour omet jusqu'à mentionner leur participation, en indiquant qu'il a été élaboré "conjointement par la Direction générale de la santé, la Direction générale de l’offre de soins et l’Agence de la biomédecine"...

Selon ces informations, il viserait à :

  • augmenter le nombre de greffes d’organes et de tissus réalisées à partir de donneurs décédés, pour tendre à un objectif de 5 700 greffes d’organes en 2015[1] avec un objectif de 5% de croissance annuelle.
  • favoriser le développement des greffes de reins à partir de donneurs vivants.
  • augmenter le nombre et la qualité des prélèvements et des greffes de cellules souches hématopoïétiques utilisées dans le traitement des hémopathies malignes (les maladies du sang, comme les leucémies).
  • améliorer le suivi à long terme des patients greffés et des donneurs vivants prélevés par le développement de réseaux de soins mis en place sur la base de critères d’efficience et de qualité.

Nora Berra a souhaité que ce plan 2012 -2016 s’inscrive dans « une stratégie globale intégrant certaines des problématiques les plus importantes de ce secteur, comme par exemple le nombre et la qualité des greffons, la qualité et l’efficacité dans les activités de recensement, de prélèvement des donneurs et dans l’activité de greffe ou la prise en charge des donneurs et des patients ou encore l’amélioration de l’accès au greffon ».

L’Agence de la biomédecine sera la cheville ouvrière de la mise en œuvre de ce plan, en coordination "avec tous les acteurs du système de santé". Aucune information sur les moyens dédiés à ce plan n'a été divulguée pour le moment...

 

 

 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.