Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Les dernières actualités

84% des femmes traitées par hémodialyse souffrent de problèmes sexuels

Mis à jour le samedi, 14 avril 2012 02:10 - Écrit par Yvanie le samedi, 14 avril 2012 02:10

84% des femmes traitées par hémodialyse souffrent de problèmes sexuels

C’est un article publié le 5 avril 2012 dans le Clinical Journal of the American Society of Nephrology qui met en évidence ce pourcentage considérable. Il s’agit, semble t-il, de la première étude de cette ampleur jamais réalisée (ce qui en dit long sur l’intérêt porté au sujet !).

Un total de 1472 patientes hémodialysées en Europe et en Amérique du Sud ont reçu un questionnaire. 659 d’entre elles y ont répondu (soit seulement 45%, un taux faible). Parmi elles, seulement 232 (35%) ont déclaré avoir une activité sexuelle et 555 (84%) ont indiqué souffrir de problèmes sexuels.

La quasi totalité des femmes n’ayant pas de partenaire et de celles qui ne sont pas inscrites sur liste d’attente de greffe sont concernées par ces dysfonctions sexuelles.

Elles sont également plus souvent signalées par les femmes plus âgées, moins instruites, avec plus de symptômes de dépression, ayant atteint la ménopause, diabétiques ou sous diurétique.

On sait que la qualité de vie des patients traités par dialyse est très diminuée et qu’elle est notamment impactée négativement par différents symptômes, comme la douleur, la dépression, les troubles du sommeil ou la fatigue.

Si la dysfonction érectile chez les hommes hémodialysés a fait l’objet de quelques travaux, l’impact de ce traitement sur la sexualité féminine n’a, à ce jour, jamais constitué un sujet de préoccupation. Ces résultats montrent pourtant à quel point le problème est aigu et mériterait d’être pris en compte.


Source : “Sexual Dysfunction in Women with ESRD Requiring Hemodialysis,” April 5, 2012, doi: 10.2215/CJN.12601211. 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.