Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Les dernières actualités

La bardoxolone, un nouveau médicament bon pour (tous) nos reins ?

Mis à jour le jeudi, 19 avril 2012 08:25 - Écrit par Yvanie le jeudi, 19 avril 2012 08:25

La bardoxolone, un nouveau médicament bon pour (tous) nos reins ?

Le Quotidien du Médecin du 19 avril 2012 consacre un article à la bardoxolone, molécule lipidique dérivée de l’acide oléanolique présent dans l’huile d’olive, en cours d’évaluation chez des personnes ayant une maladie rénale diabétique. Les premiers résultats montreraient que ce nouveau médicament est capable d’améliorer la fonction rénale sur une période d’au moins une année.

"Des résultats allant à l’encontre du dogme des néphrologues qui estimaient qu’à partir du stade 3b, la fonction rénale ne pouvait que se dégrader, note le Pr Philippe Zaoui, du CHU de Grenoble, coordinateur de l’étude en France. Dans l’étude BEAM, qui a évalué chez 227 patients diabétiques ayant une insuffisance rénale chronique stade 3b-4, trois doses de bardoxolone (25 mg, 75 mg et 150 mg) comparativement au placebo, les auteurs rapportent une augmentation dose-dépendante du débit de filtration glomérulaire (DFG). Très bas à l’inclusion, de l’ordre de 30-32 ml/min, le DFG a atteint en moyenne 42-45 ml/min à la fin du traitement, soit une progression de 30 % sur un an".

Cette étude a ainsi confirmé l’impact positif de la bardoxolone sur la fonction rénale, elle laisse espérer la possibilité de retarder l’arrivée en dialyse des patients diabétiques. La bardoxolone semble également améliorer l’équilibre du diabète et entraîner une perte de poids, de l’ordre de 10 %.

"Les principaux effets secondaires rapportés sont limités et tout à fait acceptables pour envisager un traitement à plus long terme", poursuit le Pr Zaoui.

Au-delà du diabéte.

"Les applications potentielles de cette molécule vont donc bien au-delà de la maladie rénale du diabétique, et pourraient concerner des insuffisances rénales chroniques d’autres origines, voire des greffons qui fonctionnent mal. Mais dans un premier temps, il importe de confirmer les promesses de la bardoxolone.", conclut le Pr Zaoui.

D'après le Dr Isabelle Hoppenot, Le Quotidien du Médecin du 19/04/2012 
Pergola PE, et al. Bardoxolone Methyl and Kidney Function in CKD with Type 2 Diabetes. N Engl J Med 2011;365:327-36.

 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.