Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Bienvenue, Invité
  • Page:
  • 1

SUJET: complexité de la prise en charge

complexité de la prise en charge il y a 1 semaine, 1 jour #51339

  • dducloux
  • Hors ligne
  • Petit rein débutant
  • Message: 1
Bonjour,

Le papier en pièce jointe compare la complexité médicale des patients pris en charge par différentes spécialités. Il montre clairement que les néphrologues prennent en charge les patients les plus complexes. Est-il normal que le temps de formation des internes de Néphrologie reste bloqué à 4 ans alors qu'il est passé à 5 ans pour presque toutes les autres spécialités médicales ? Est-il normal que les médecins s'occupant des patients les plus complexes aient la formation la plus courte ? Les patients victimes d'affections multiples, souffrant de handicap doivent-ils accepter d'être soignés à l'avenir par des médecins ayant eu une formation plus courte que les autres ? Je pense que la réponse est trois fois non !

Professeur Didier Ducloux MD, PhD
Service de Néphrologie, Dialyse & Transplantation CHU Besançon FHU INCREASE UMR INSERM / UFC / EFS 1098

Re: complexité de la prise en charge il y a 1 semaine, 1 jour #51343

  • jo
  • Hors ligne
  • Modérateur
  • Message: 757
Bonjour,

Il n'y a rien en pièce jointe.

Concernant votre question, elle est de savoir quelle est la complexité de l'immunologie comparée aux autres pathologies. Et là j'ai envie de dire que je n'en sais rien et que vous êtes beaucoup mieux placé que moi pour répondre.


Cordialement
Né en 74 - 8 ans de dialyse - 2 greffes (1984 et 2002)

Re: complexité de la prise en charge il y a 1 semaine #51359

  • triton
  • Hors ligne
  • Néphropathe confirmé
  • Message: 894
Sur le blog d'un néphrologue http://perruchenautomne.eu/wordpress/?p=59
Sur le blog d'un néphrologue qui explique les difficultés de la spécialité
49 ans d'expérience : 20 ans de maladie progressive +6 mois de dialyse + 34 ans de greffe
Dernière édition: il y a 1 semaine par triton.

Re: complexité de la prise en charge il y a 1 semaine #51360

  • renaloo
  • En ligne
  • Administrateur
  • Message: 198
Le Pr Ducloux fait référence au projet de réforme de la formation médicale. La néphrologie risque d'être une des rares disciplines pour lesquelles, malgré la demande unanime des professionnels et des patients, la durée de la formation des internes ne sera pas portée de quatre à cinq ans. Par exemple la cardiologie et la gastro-entérologie ont demandé 5 ans et obtenu gain de cause.

L'étude qu'il mentionne, publiée voici quelques jours dans JAMA, montre que les néphrologues sont ceux qui prennent en charge les patients les plus compliqués, ce qui va bien sûr dans le sens d'une formation renforcée et complète.

Nous, patients, avons besoin de néphrologues très polyvalents, experts dans le champs des maladies rénales, de la dialyse et de la greffe, mais aussi de la médecine interne, capables de nous accompagner dans toute la complexité de nos longs parcours...

Renaloo a publié il y a quelques semaines un communiqué "Formation des néphrologues au rabais = avenir des patients sacrifié" sur ce dossier, pour lequel nous restons très mobilisés.
Dernière édition: il y a 1 semaine par renaloo.

Re: complexité de la prise en charge il y a 6 jours, 2 heures #51362

  • luc
  • Hors ligne
  • Néphropathe confirmé
  • Message: 1366
Perso, pour fréquenter les nephros depuis près de 40 ans, je ne trouve pas que ce soit très complexe....
La plupart du temps du temps, ils se contentent d'appliquer des règles standard...
Exemple: variation créat <20% = pas de problème, variation normale
Tel problème = tel médicament
Dès que ça déborde un peu (exemple sur un résultat d'echo cardiaque: épaisseur du septum,
volume ventricule gauche..) pourtant liés à une maladie rénale, ils se déclarent eux-mêmes
incompétents (au moins ceux que j'ai vus).
problème vécu de douleurs musculaires) "allez voir un rhumato" alors que c'était une attaque
de CMV (due au greffon) et que j'ai failli y passer. Grossière erreur.
Biopsie du greffon: résultat: "vu son état, on ne comprend pas comme il fonctionne aussi
bien, mais bon, tant mieux ..."
pour les variations de posologie des anti- rejets, je le fais moi-même en fonction des résultats avant de voir le nephro, et il ne m'a jamais dit que je m'étais trompé. Bref, faut pas exagérer le niveau de leur savoir.

Et pourtant je suis suivi parmi certainement les plus spécialisés et les meilleurs nephros!

Bref, application de règles standard le plus souvent, 4 ans me semble largement suffisant.
luc

Re: complexité de la prise en charge il y a 5 jours, 23 heures #51363

  • triton
  • Hors ligne
  • Néphropathe confirmé
  • Message: 894
Il y a un part d'inconnaissable dans les réactions du greffon et du sytème immunitaire, de sorte que l'on rencontre parfois un certain fatalisme, ou un certain pessimisme chez les néphros. Ils peuvent ne pas expliquer un problème, ni non plus une heureuse surprise. Ce n'est pas parce que ce n'est pas une science exacte, qu'il faut en déduire qu'elle est simple. Elle est très complexe, mais comme dans la vie, c'est l'utilisation de paramètres simples, presque de recettes de cuisine qui permettent d'agir. Edgar Faure le disait en son temps "ce qui est compliqué est incompréhensible, ce qui est simple est inutilisable"
49 ans d'expérience : 20 ans de maladie progressive +6 mois de dialyse + 34 ans de greffe
  • Page:
  • 1
Temps de génération de la page: 0.22 secondes