Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Bienvenue, Invité

Pénurie de médicaments anti-rejets une veille d'élections
(1 visualisation(s)) (1) Invité
  • Page:
  • 1
  • 2

SUJET: Pénurie de médicaments anti-rejets une veille d'élections

Re: Pénurie de médicaments anti-rejets une veille d'élections il y a 3 semaines #51719

  • vurtuel
  • Hors ligne
  • Néphropathe confirmé
  • Message: 740
triton écrit:
Il semble que la crise soit liée aux grossistes :pour maximiser le rendement, ils ont préféré exporter leurs produits vers des pays où leur marge était plus forte, il s'agit donc d'une optimisation conforme à la regulation par les règles economiques du marché de parfaite concurrence, où tout s'ajuste au mieux dans le meilleur des mondes. Une démonstration des qualités de la main invisible.


C'est le marché oui. Le marché n'est ni bon ni mauvais.
Soit il faut nationaliser une production de sureté, soit accepter de payer un peu plus cher par perennité.
Dernière édition: il y a 3 semaines par vurtuel.

Re: Pénurie de médicaments anti-rejets une veille d'élections il y a 3 semaines #51720

  • vurtuel
  • Hors ligne
  • Néphropathe confirmé
  • Message: 740
luc écrit:
"protocole d'essai"...
Dans mon hôpital (Necker tout de même), ils préfèrent ne pas prendre de risques et gardent la cortisone.
Ils m'ont dit qu'il n'y a pas assez d'historique et de retour d'expérience des traitement sans cortisone, notamment sur la durée de vie des greffons.


Effectivement en agissant dans la sorte, on peut aussi éviter la greffe par sécurité.
Lyon pratique en protocole sans cortisone depuis début 2012 et je sais que ce ne sont pas forcément les plus précurseurs.
Donc on tourne à la dizaine d'année de recul.

Je pense que ce genre de choix doit être fait par le patient lui-même en ayant l'ensemble des statistiques connus entre les mains.

Re: Pénurie de médicaments anti-rejets une veille d'élections il y a 3 semaines #51721

  • luc
  • Hors ligne
  • Néphropathe confirmé
  • Message: 1386
Ben, en fait, c'est le centre hospitalier qui a son protocole et chacun est différent.
Note que même 10 ans ne donne pas assez de recul, vu que la durée médiane de vie du greffon (donneur décédé, encore plus pour un donneur vivant), approche les 14 ans....
luc

Re: Pénurie de médicaments anti-rejets une veille d'élections il y a 1 semaine, 3 jours #51729

  • triton
  • Hors ligne
  • Néphropathe confirmé
  • Message: 919
la crise du médicament

Toujours pour continuer sur ce sujet extrêmement préoccupant, et des interrogations sur le rôle de l'agence du médicament. Faudra-t-il que je me rende en Belgique moi aussi ? j'ai été dépanné par mon pharmacien avec du célestène, qui a été accepté par le service de suivi de l'hôpital.
49 ans d'expérience : 20 ans de maladie progressive +6 mois de dialyse + 34 ans de greffe

Re: Pénurie de médicaments anti-rejets une veille d'élections il y a 6 jours, 9 heures #51736

  • vurtuel
  • Hors ligne
  • Néphropathe confirmé
  • Message: 740
luc écrit:
Ben, en fait, c'est le centre hospitalier qui a son protocole et chacun est différent.
Note que même 10 ans ne donne pas assez de recul, vu que la durée médiane de vie du greffon (donneur décédé, encore plus pour un donneur vivant), approche les 14 ans....


C'est pour cela que je dis que c'est le patient lui-même qui devrait être informé et faire son choix.
  • Page:
  • 1
  • 2
Temps de génération de la page: 0.18 secondes