Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Bienvenue, Invité

Recherches et données sur la transplantation rénale, l’immunosuppression et le covid-19 (veille documentaire et informationnelle)
(1 visualisation(s)) (1) Invité
  • Page:
  • 1

SUJET: Recherches et données sur la transplantation rénale, l’immunosuppression et le covid-19 (veille documentaire et informationnelle)

Recherches et données sur la transplantation rénale, l’immunosuppression et le covid-19 (veille documentaire et informationnelle) il y a 1 semaine, 1 jour #52600

  • FemmedeS
  • Hors ligne
  • Rognon expérimenté
  • Message: 105
Je vous propose de poster ici toutes les recherches, nouvelles données, articles,... qui peuvent nous donner des informations sur le risque encouru par les greffés rénaux infectés par le covid-19.

Re: Recherches et données sur la transplantation rénale, l’immunosuppression et le covid-19 (veille documentaire et informationnelle) il y a 1 semaine, 1 jour #52601

  • FemmedeS
  • Hors ligne
  • Rognon expérimenté
  • Message: 105
Voici la dernière information de la néphrologie des Hopitaux universitaires de Genève, qui date du 18 mai 2020


www.hug-ge.ch/medias/communique-presse/c...nees-rassurantes-sur

Ce communiqué de presse fait référence à cet article

onlinelibrary.wiley.com/doi/epdf/10.1111/ajt.16062
Dernière édition: il y a 1 semaine, 1 jour par FemmedeS.

Re: Recherches et données sur la transplantation rénale, l’immunosuppression et le covid-19 (veille documentaire et informationnelle) il y a 1 semaine, 1 jour #52602

  • FemmedeS
  • Hors ligne
  • Rognon expérimenté
  • Message: 105
Voici le résultat d’une autre recherche suisse

www.revmed.ch/contentrevmed/download/289888/2869164
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: jeff25

Re: Recherches et données sur la transplantation rénale, l’immunosuppression et le covid-19 (veille documentaire et informationnelle) il y a 1 semaine, 1 jour #52603

  • FemmedeS
  • Hors ligne
  • Rognon expérimenté
  • Message: 105
Dernière édition: il y a 4 jours, 9 heures par FemmedeS.

Re: Recherches et données sur la transplantation rénale, l’immunosuppression et le covid-19 (veille documentaire et informationnelle) il y a 1 semaine #52605

  • FemmedeS
  • Hors ligne
  • Rognon expérimenté
  • Message: 105
La Société Francophone de Néphrologie , Dialyse et Transplantation a publié une lettre de recommandation « Reprise de l’activité de greffe rénale adulte en période épidémique de SARS-CoV-2 (Covid-19) Recommandations des sociétés savantes SFT/SFNDT/AFU«  le 11 mai dernier.
Dans celle-ci les sociétés savantes estiment que les facteurs de risques sont:

6) Estimation des facteurs de risque de formes sévères de Covid chez le transplanté:
a. Risque d’infection chez le transplanté :
Le risque d’infection par le virus dans les premières semaines de greffe est mal connu. Quelques cas ont été rapportés en Chine, en Italie et à New York. Ce risque est essentiellement dépendant du respect des mesures

barrières et du confinement au retour à domicile et à la pression virale dans l’environnement. Il est probablement augmenté par la durée du séjour hospitalier et la multiplication des venues à l’hôpital en cas de complications. Le rôle de l’immunosuppression sur le risque de contamination n’est pas connu.
b. Risque d’infection sévère chez le transplanté :
Les principaux facteurs de risque de forme grave rapportés chez le patient COVID-19 dans la population générale sont l’âge, le diabète, l’obésité, l’HTA (antécédents cardiovasculaires en général). Une analyse des 243 premiers cas du registre SFT des infections COVID-19 chez les transplantés rénaux en France retrouve une association entre les facteurs de gravité de l’infection, que sont le décès et le transfert en réanimation, avec un âge > 60 ans, un BMI > 25 Kg/m2, la présence d’un diabète et les antécédents cardiovasculaires du patient. En analyse multivariée, l’âge et le BMI restent des variables prédictrices de façon indépendante de l’évolution sévère de l’infection. Il est intéressant de noter que les patients infectés n’étaient pas des patients récemment transplantés mais au contraire que le temps médian entre la transplantation et l’infection était de 74 mois.
Il est logique de penser que les patients avec des antécédents respiratoires (BPCO, emphysème etc.) sont plus à risque d’ infection pulmonaire grave à SARS-coV-2.
Ainsi sur ces quelques critères on peut définir une liste de facteurs de risque à prendre en compte chez le receveur :
• Age
• Obésité
• Diabète
• ATCD respiratoires
• Pathologie cardiovasculaires
• Induction par thymoglobulines
Ces facteurs de risque devront être pris en compte lors de l’évaluation du rapport bénéfice/risque du patient. Les sociétés savantes recommandent d’éviter de cumuler les facteurs de risques de mauvais pronostic.
Au moment de la reprise de l’activité, les conditions de fonctionnement habituelles de la logistique de transplantation ne seront probablement pas toutes réunies. Les transports, en particulier (avion, train), n’auront pas été rétablis en totalité. De même, l’organisation des prélèvements d’organe au sein des hôpitaux pourra subir quelques retards et dysfonctionnements. Les durées d’ischémie froide pourraient en être allongées. Dans ce contexte, pour éviter des prises de décision complexes et s’éternisant au moment de la proposition de greffon, il est recommandé à chaque équipe d’étudier en amont les patients de sa liste active.

Les patients cumulant plusieurs facteurs de risque pourront être mis en CIT sur liste selon des modalités mises en place par l’équipe locale de greffe rénale
Dernière édition: il y a 1 semaine par FemmedeS.

Re: Recherches et données sur la transplantation rénale, l’immunosuppression et le covid-19 (veille documentaire et informationnelle) il y a 6 jours, 13 heures #52613

  • renaloo
  • Hors ligne
  • Administrateur
  • Message: 714
Attention aux conclusions de l'étude suisse : 21 patients infectés, ce sont des effectifs bien trop faibles pour pouvoir en déduire quoi que ce soit...
Dernière édition: il y a 6 jours, 13 heures par renaloo.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: FemmedeS, toto12345

Re: Recherches et données sur la transplantation rénale, l’immunosuppression et le covid-19 (veille documentaire et informationnelle) il y a 5 jours, 21 heures #52615

  • FemmedeS
  • Hors ligne
  • Rognon expérimenté
  • Message: 105
Oui tout à fait. Et c’est d’ailleurs le problème de toutes ces recherches et des conclusions que nous lecteurs pourrions en faire! Aucune d’entre elles n’a de cohorte de cas plus élevée qu’une centaine de cas et des éléments de contexte cruciaux manquent pour en analyser les données.
- quelles mesures de confinement ont pu être appliquées dans chaque pays? En Suisse nous n’avons eu que des mesures de semi-confinement pendant six semaines et beaucoup de gens ont continue de travailler.
- quel degré de saturation les systèmes de santé ont-ils vécu et en quoi cela a-t-il pu impacter les soins administrés aux greffés?
- quel accès aux tests? Aux usa il a été je crois extrêmement difficile de se faire tester
- quelles mesures de protection disponibles pour le personnel soignant? De nombreux pays ont eu un nombre de soignants contaminés affolant.
- les personnes vivant avec la personne greffée ont-elles eu accès à des arrêts de travail facilités. Je sais qu’en Suisse les conjoints et les enfants ont souvent du batailler pour pouvoir se confiner avec leurs proches vulnérables et il y a eu des inégalités de chances flagrantes pour certains domaines d’activité.

MAIS avec toutes ces(manques de) données et en restant le plus prudent possible, j’avoue que je trouve qu’on a quand même le droit de se réjouir que les 21 greffés suisses infectés présentaient presque tous des comorbidites et que malgré cela il a en grande majorité été possible de les soigner.
J’essaie en tous cas de donner le même poids à ces données qu’aux données américaines qui étaient très très inquiétantes et portaient pourtant sur un nombre réduit de personnes infectées, voire moins dans certaines recherches (90-41-15)

D’où l’intérêt de rassembler toutes les rares recherches existantes afin d’essayer de se faire une opinion la plus juste possible.
Dernière édition: il y a 5 jours, 21 heures par FemmedeS.

Re: Recherches et données sur la transplantation rénale, l’immunosuppression et le covid-19 (veille documentaire et informationnelle) il y a 4 jours, 10 heures #52621

  • FemmedeS
  • Hors ligne
  • Rognon expérimenté
  • Message: 105
J’espère que ça intéresse d’autres que moi

Voici les résultats d’une étude italienne récente (toujours basée sur un nombre de personnes infectées très petit)

onlinelibrary.wiley.com/doi/epdf/10.1111/ajt.16069

academic.oup.com/ndt/advance-article/doi.../ndt/gfaa130/5842068
Dernière édition: il y a 4 jours, 9 heures par FemmedeS.

Re: Recherches et données sur la transplantation rénale, l’immunosuppression et le covid-19 (veille documentaire et informationnelle) il y a 4 jours, 10 heures #52622

  • FemmedeS
  • Hors ligne
  • Rognon expérimenté
  • Message: 105
Les résultats de recherches espagnoles

onlinelibrary.wiley.com/doi/epdf/10.1111/ajt.15970

Re: Recherches et données sur la transplantation rénale, l’immunosuppression et le covid-19 (veille documentaire et informationnelle) il y a 3 jours, 3 heures #52627

  • vurtuel
  • Hors ligne
  • Néphropathe confirmé
  • Message: 818
Les études que vous trouverez concerneront toujours un petit nombre de personne greffés.

Pour la France, il y a eu 140 000 cas détectés (pas existant) pour une population de 66 millions.
Alors forcément pour les dizaines de milliers de greffés en France (je n'ai pas le chiffre en tête).

Donc parler de l'insuffisance des effectifs c'est bien joli mais il n'y aura rien de mieux.
Dernière édition: il y a 3 jours, 3 heures par vurtuel.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: FemmedeS

Re: Recherches et données sur la transplantation rénale, l’immunosuppression et le covid-19 (veille documentaire et informationnelle) il y a 2 jours, 22 heures #52632

  • FemmedeS
  • Hors ligne
  • Rognon expérimenté
  • Message: 105
Et malgré tout le petit nombre de ces études est un indicateur également car l’une des craintes des centres de transplantation était que les personnes greffées attrapent plus facilement le covid-19 que le reste de la population. Reste à savoir si c’est parce que les personnes greffées respectent scrupuleusement le confinement. Mais bref, mon impression (peu fondée scientifiquement), c’est que plus l’on avance et plus les médecins ont des pistes de comment traiter les transplantés infectés (diminution ou arrêt de l’immunosuppresseur, à quel moment, interactions entre différents médicaments, etc.).
Mais oui la Nephrologue de mon compagnon qui n’est pas du genre tête brûlée tient un discours proche de celui de Vurtuel et nous encourage à vivre comme le reste de la population, avec les gestes barrières et des précautions. Mais j’avoue que cela reste très difficile pour nous de la croire dans son optimisme! Tout semble si nouveau et inconnu!
  • Page:
  • 1
Temps de génération de la page: 0.28 secondes