Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Don d’organes et greffes en France

XIVèmes Jeux Mondiaux des transplantés à Nancy

Mis à jour le jeudi, 01 octobre 2009 01:11 - Écrit par Yvanie le jeudi, 02 juillet 2009 01:29

Sabrina a 26 ans, elle est transplantée depuis quelques années et elle a participé aux Jeux en tant que compétitrice.
Elle a accepté de nous livrer ses impressions sous la forme d'un journal. Un grand merci à Sabrina pour son témoignage !

Samedi 19 juillet :

Arrivée avec les enfants parisiens à la gare de Nancy à 11 heures, un soleil radieux nous accueille ce matin là.

Déjeuné au Restaurant Universitaire, plutôt bon d'ailleurs !

Accueil et briefing de l'équipe de France, remise des tenues officielles. Tout ça devient sérieux, on confirme chacun notre inscription aux différentes épreuves, et le médecin de notre équipe vérifie une dernière fois les certificats médicaux dans chaque dossier.

alt

Nous avons passé un très long après-midi, sous une chaleur éprouvante car nous étions 170 transplantés dans l'équipe de France ! Ouais, " on est les champions "… on chante et on s'y croit déjà !

Match d'exhibition de football de notre équipe contre celle de Nancy, accompagnée d'un célèbre nancéien, Michel Platini, parrain des Jeux.

alt

Journée déjà pleine d'émotion, il reste une semaine et plus de 50 nations à découvrir…

Dimanche 20 juillet :

10 heures : Audrey's race sur la Place Carnot
Course ouverte à tous, hommage aux donneurs et à leur famille en mémoire d'Audrey, dont les parents ont acceptés le prélèvement d'organes qui a permis de sauver 6 vies. Très émouvant, la mère de la jeune fille était présente. On ne peut oublier…

Entraînement de tennis ensuite ! Il n'y a que des américains dans la navette qui me conduit aux cours. Je pense que je vais être éliminée d'office ! De toute façon je suis nulle au tennis, l'important est de participer et de montrer une équipe de France nombreuse et soudée.

Pas de pause, en tenue vite pour le défilé, il faut partir à 19h30 du Parc de la Pépinière, en direction de la Place Stanislas. C'est la cérémonie d'ouverture. Les 60 pays défilent avec leur drapeau, solennellement. Tout est magnifique, certains pays comme le Viêt-Nam ont des tenues traditionnelles. On dirait les Jeux Olympiques, enfin, ceux que l'on voit à la télévision. Nous marchons très lentement, nous sommes les derniers du cortège, les meilleurs pour la fin ! Mais non, voyons, le pays d'accueil entre toujours le denier, le reste c'est par ordre alphabétique. Il est 22 heures et nous arrivons tout juste à la Place, nos pieds sont en compote, nous piétinons depuis plus de 2 heures, décoiffés, les t-shirt un peu froissés, fatigués… Mais là, instant magique... Quelques gouttes de pluie, les applaudissements du public nancéien, les sourires… C'est reparti !

alt

Nous défilions sous une pluie battante, mais nous ne sentions plus les gouttes nous mouiller. On nous applaudissait tels des héros, c'était à n'y rien comprendre, je remerciais la foule en délire et faisais des signes, mais j'étais réellement très émue. Nous ne sommes pas des héros, nous sommes chanceux.

Si nous pouvons faire ce que nous faisons aujourd'hui c'est grâce à un donneur et à sa famille. Ainsi, nous essayons tous d'être à la hauteur de ce don, enfin, autant que faire se peut.

Lundi 21 juillet :

Compétitions de tennis, de Volley-ball, de cyclisme contre la montre (5 km) et mini marathon (3 et 5 km).

alt

Je suis tombée sur une anglaise au tennis, je ne pense pas avoir de médailles, mais on a bien joué.

Mardi 22 juillet :

Finales tennis : je n'y comprend rien, encore 2 match, et puis finalement j'ai la médaille de bronze, coup de chance, je l'avoue, et médaille d'argent pour le double, merci Patricia !

alt

Les seniors (30-39 ans) étaient bien meilleures, dans leur catégorie je revenais bredouille…

Les hommes se débrouillent très bien, de l'or, de l'argent, du bronze, l'équipe de France est bien rôdée, même les juniors sont à la hauteur !

Bowling, là encore nos juniors se surpassent !
Combiné Kayak et Mini-Raft, Frédéric, 13 ans, seul junior, se débrouillait comme un chef et en a bluffer plus d'un.

19h : Pique-nique géant au Parc de la Pépinière, avec spectacle et exhibition de danses de plusieurs pays.

Journée chargée de rencontre et de récompenses ! J'ai rencontré des Américains, des Anglais, des Italiens au tennis, c'est très enrichissant.

Mercredi 23 juillet :

Golf, natation, cyclisme 20 km, badminton.

alt

alt

alt

Repos pour moi. J'ai été soutenir mes co-équipiers au golf. C'est la première que je vais sur un terrain de golf, c'est impressionnant, de la verdure à perte de vue, et apaisant car très calme. Ils sont très concentrés les golfeurs… alors silence ! Le badminton est moins calme mais tout aussi amusant.

J'ai pu jouer quelques minutes avec les enfants en fin d'après-midi, en attendant notre navette pour retourner "au village des Jeux", place Carnot, point de rencontre. J'ai vu également beaucoup de personnes, françaises et étrangères (car je ne connaissais pas toute l'équipe de France en arrivant) avec qui nous avons pu échanger nos expériences en matière d'attente de greffe, de traitement…

Jeudi 24 juillet :

Natation, squash, tennis de table.

alt

Entraînement athlétisme pour certains. Hum, j'ai pas l'air au point pour le saut en longueur.
J'ai fait la connaissance de Canadiens, des francophones et des anglophones. J'adore discuter avec les gens. Je ne parle pas un mot d'espagnol, et j'ai pourtant discuté avec un espagnol et avec un journaliste Argentin, venu suivre un joueur de tennis quatre fois champion du monde des Jeux, très connu en Argentine. Enfin, quand on veut communiquer, on le fait avec les moyens du bord ! Chacun échangeait des pin's du drapeau de son pays ou des souvenirs : foulards USA, barrettes thaïlandaises pour les cheveux, des petits chapeaux de Panama, des napperons japonais…

Vendredi 25 juillet :

Athlétisme et tir à la carabine.
Marche rapide 3 km pour moi, course 100m, saut en longueur. Après la marche, un petit massage s'impose. Heureusement les très gentils kinésithérapeutes bénévoles sont là. Bon, ça doit être reparti pour la course, quelle horreur, je ne sais pas courir et je n'ai pas de souffle, en plus elles sont toutes super athlétiques ces filles ? Supers sympas aussi, Australiennes, Finlandaises, Hongroises…

alt

alt

Je pensais perdre partout, j'avais prévenue mon équipe pour qu'elle ne soit pas trop déçue, et en fait grâce à ses encouragements je suis arrivée première à la marche dans ma catégorie, mais j'ai tout de même perdu pour le reste (il faut en laisser aux autres quand même!!!!!).

Samedi 26 juillet :

Cérémonie de clôture au Stade Raymond Petit.
Tous les compétiteurs transplantés étaient sur la pelouse. Sur l'hymne des Jeux, " Greffe d'Amour ", nous nous sommes mêlés, puis nous avons formé un cercle, main dans la main. Le summum de l'émotion, 1500 transplantés des quatre coins du monde rassemblés ici. Tous, avec des histoires, un vécu, une vie, un avenir différents, mais tous présents ce jour pour remercier, ce ne sera jamais assez, et pour donner encore de l'espoir et du courage. Sur l'air de "We are the champions" des Queen, nous sommes revenus au centre, en séchant nos larmes, pour entendre le discours d'adieu. Nous nous sommes quittés en se disant à bientôt, dans deux ans à London, dans l'Ontario, au Canada.

 

alt

alt

alt

Dîner de Gala, magnifique. Plus de 2000 couverts mis au Parc des Expositions, et une soirée dansante amusante. Malgré la semaine épuisante que nous avons passé, nous avions tous encore la pêche pour danser jusqu'au bout de la nuit. Quand la musique part, les transplantés décollent !

Une expérience inoubliable, riche en rencontres et en émotions. A bientôt pour les jeux nationaux des transplantés et dialysés, et pour les jeux mondiaux au Canada.

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.