Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Don d’organes et greffes en France

Les donneurs décédés suite à un arrêt cardiaque, un bilan mondial…

Mis à jour le jeudi, 04 avril 2013 10:07 - Écrit par Yvanie le mardi, 26 mars 2013 09:43

La mort encéphalique, en léger recul

Si elle reste la principale source de prélèvements d’organes, le nombre des personnes recensées en état de mort encéphalique diminue progressivement depuis 10 ans (-1% par an).
Ce phénomène s’explique par la baisse :

  • du nombre décès consécutifs à des accidents vasculaires cérébraux (AVC), liés aux progrès de la neurochirurgie et de la neuroradiologie interventionnelle
  • du nombre d'accidents de la voie publique, même si cette source de prélèvement est depuis longtemps minoritaire

Une politique "agressive" de prélèvements des DDME dits "à critères élargis" (c’est à dire plus âgés, ou plus malades) compense pour le moment cette inflexion. Mais rien ne permet d’affirmer qu’elle pourra longtemps être contenue.

Il semble donc nécessaire et urgent de se tourner vers d’autres types de greffons. Parmi lesquels ceux prélevés sur des DDAC.

 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.