Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Don d’organes et greffes en France

Les donneurs décédés suite à un arrêt cardiaque, un bilan mondial…

Mis à jour le jeudi, 04 avril 2013 10:07 - Écrit par Yvanie le mardi, 26 mars 2013 09:43

Quels résultats pour les greffes issues de DDAC ?

En France, environ 400 greffes rénales provenant de DDAC ont été effectuées au cours des 6 dernières années.
La survie des greffons est identique ou un peu meilleure que celle des greffes faites à partir de DDME à critères élargis, mais reste inférieure à celle des greffons standard.

Au plan européen (et tous types de DDAC confondus), la survie des greffons et la fonction rénale à 1 an sont les mêmes que pour les reins venant de donneurs en mort encéphalique.

Selon une étude américaine, les résultats à 5 ans sont également comparables.



Il faut toutefois mentionner un taux régulièrement plus élevé de :

  • greffons qui ne démarrent jamais - on parle de non fonction primaire
  • nécessité d’une ou plusieurs séances de dialyse après la greffe, le temps que le greffon se mette en marche – on parle de reprise retardée de fonction

Même si les reprises retardées de fonction ne semblent pas influencer les résultats à long terme de la greffe, il est essentiel que les patients qui acceptent de recevoir ces greffes soient bien informés de ces risques.

 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.