Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
Don d’organes et greffes en France

Les donneurs décédés suite à un arrêt cardiaque, un bilan mondial…

Mis à jour le jeudi, 04 avril 2013 10:07 - Écrit par Yvanie le mardi, 26 mars 2013 09:43

Une réussite sous conditions

Les expériences des pays qui ont développé ces prélèvements montrent que certaines conditions doivent impérativement être réunies :

  • la confiance de la population
  • une organisation stricte, permettant notamment le respect de timings très serrés :
  • moins de 30 min d’ischémie chaude (durée précédent le prélèvement, pendant laquelle le greffon n’est pas perfusé)
  • de moins de 12 heures d’ischémie froide (durée séparant le prélèvement de la greffe)

Des recommandations européennes ont été énoncées.
Elles précisent par exemples que s’il est déconseillé de prélever des donneurs trop gros (IMC > 45), c’est en revanche possible, sous certaines conditions, pour des donneurs âgés de plus de 60 ans. L’usage de machines à perfuser les greffons est recommandé entre le prélèvement et la greffe.
Des règles relatives aux receveurs sont également à respecter : par exemple réserver ces greffons aux premières greffes et adapter le traitement immunosuppresseur…

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.