Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
En pratique, après la greffe...

Greffe et cortisone : en prendre ou pas ?

Mis à jour le dimanche, 11 septembre 2011 05:23 - Écrit par Yvanie le dimanche, 11 septembre 2011 05:01

Greffe et cortisone : en prendre ou pas ?

Propos recueillis pour Renaloo par Amandine Charter.

Pr Michèle Kessler

La cortisone reste un médicament redouté par beaucoup de patients, notamment dans le contexte d’une greffe rénale, en raison de ses nombreux effets secondaires.

Aujourd’hui, la tendance est clairement à une moindre utilisation ou à une suppression des corticoïdes dans le traitement immunosuppresseur au long cours après une greffe rénale. L’époque où « l’état » de transplanté se lisait sur le visage rond des patients concernés est révolue. 

Pour autant, la pertinence de cette orientation thérapeutique pose encore quelques questions. Le point avec le Pr Michèle Kessler.

 Le Pr Michèle Kessler, ancienne chef du service de Néphrologie du CHU de Nancy et responsable du programme de greffe rénale, elle y est aujourd’hui consultante et pilote le programme de greffes avec donneurs vivants. Elle est membre du Comité médical de Renaloo.

 

1 commentaire
 
0 # Franchuisse - Le 04 avril 2020 à 08h45
Bonjour,
En 2011 les conclusions sur l’arrêt de la cortisone dans le traitement anti rejet sont qu’il faut quelques années de recul pour en évaluer le bénéfice.
Je n’ai pas trouvé d’autres éléments sur ce sujet depuis hormis les questionnements sur les périodes de pénurie.
Bien entendu, les évaluations bénéfice risque se font toujours au cas par cas, mais y a t’il eu d’autres analyses globales depuis cette date ?
 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.