Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
En pratique, après la greffe...

Les complications de la transplantation rénale

Mis à jour le mardi, 12 mars 2013 06:55 - Écrit par Yvanie le jeudi, 06 août 2009 01:06

Les infections

Le traitement antirejet diminue la réponse du système immunitaire et rend les patients plus fragiles vis-à-vis d’une infection.

Cette fragilité est surtout importante dans la période précoce après la transplantation (essentiellement durant les trois premiers mois), et s’atténue avec le temps. Des traitements dits « prophylactiques », comportant en général plusieurs antibiotiques, sont alors prescrits. Ils sont destinés à prévenir les infections liées aux différents microbes (bactéries, virus, parasites, champignons).

L’infection reste néanmoins la première cause de mortalité précoce en transplantation rénale.

La fièvre chez une personne transplantée doit donc toujours être considérée comme le témoin d’une infection potentiellement grave nécessitant un diagnostic et un traitement rapides. Il ne faut donc surtout pas hésiter à prévenir votre médecin en cas de fièvre.

1 commentaire
 
+8 # mielvalama - Le 03 octobre 2012 à 01h56
Greffée renale depuis mai 2010, après un an de "pause" j'ai de nouveau des infections urinaires d'e-coli et je cherche par tous les moyens à m'en débarasser définitivement. Observant les règles d'hygiène, buvant 2 l d'eau par jour, toilette à la bétadine.... y a-t-il un moyen que j'ignore d'éradiquer à tout jamais cette "cochonnerie" qui empoisonne ma vie et peut être mon greffon Merci à tous ceux et celles qui prendront le temps de me répondre et bonne journée
 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.