Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
En pratique, après la greffe...

Les médicaments immunosuppresseurs utilisés pour la greffe

Mis à jour le mardi, 29 mai 2012 11:35 - Écrit par Yvanie le mardi, 30 juin 2009 08:05

Sirolimus (Rapamune®) et évérolimus (Certican®)

Le sirolimus se distingue de la ciclosporine et du tacrolimus par son mode d’action et par l’absence de néphrotoxicité. Pour schématiser, la rapamycine bloque l'activation des lymphocytes contre le greffon.

Cependant, il est à l’origine d’hyperlipidémies (augmentation des taux de cholestérol) nécessitant l’administration de statines et de problèmes dermatologiques (acné, aphtes).

Il semble qu'il ait des propriétés antiprolifératives, c'est à dire qu'il puisse freiner ou stopper l'évolution d'un cancer. Pour cette raison, il est de plus en plus souvent utilisé chez les greffés qui développent des cancers de la peau.

L'évérolimus a été introduit plus récemment sur le marché, il est très similaire au sirolimus.

En juillet 2009, des chercheurs ont montré que la rapamycine avait la propriété d'augmenter l'espérance de vie des rongeurs.

1 commentaire
 
+1 # aventure2014 - Le 18 décembre 2014 à 03h09
Est ce que la perte de cheveux est normale en prenant les anti rejets et comment y remedier?? Merci
 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.