En pratique, avant la greffe

Le bilan pré greffe

Mis à jour le vendredi, 30 juillet 2010 04:17 - Écrit par Yvanie le mercredi, 01 juillet 2009 08:43

Le bilan pré greffe a pour objectif de répondre à trois questions :

alt

Il comprend trois étapes :


L'information

Le patient rencontre un médecin de l’équipe de transplantation, qui l’informe le plus objectivement possible sur les avantages mais aussi sur les risques de la transplantation (mortalité, échec, infection sévère, complications, etc.).

alt

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Le bilan médical

L’équipe de transplantation procède à une étude minutieuse du dossier du patient et à un examen clinique, pour définir son âge physiologique, l’origine de son insuffisance rénale, l’état de ses voies urinaires, les facteurs de risques vasculaires (en particulier le tabagisme), les antécédents infectieux, hépatiques (hépatites B, C), psychiatriques, chirurgicaux et les allergies connues à des médicaments.

Cette étude peut être complétée, au cas par cas, par des examens et explorations, par exemple :

Au terme de ce bilan et en fonction de ces résultats, il est possible que des traitements préalables à la greffe soient proposés, par exemple une intervention chirurgicale (néphrectomie en cas de polykystose rénale, traitement  d’un anévrisme de l’aorte, etc.) ou l’éradication d’un foyer infectieux (sinusite chronique…).

 


Le bilan immunologique

La dernière étape est immunologique : ses résultats permettront l’évaluation du délai d’attente.

alt

Elle comprend la définition du groupe sanguin ABO, du groupe tissulaire HLA, la recherche d’anticorps.

Dans certains cas (patients hyperimmunisés), une préparation immunologique particulière pourra être proposée (perfusions d’immunoglobulines polyvalentes).