Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
En pratique, avant la greffe

Les contre indications à la transplantation rénale

Mis à jour le mardi, 29 mai 2012 11:06 - Écrit par Yvanie le jeudi, 06 août 2009 01:03

Ces dernières années, la notion de contre indication à la transplantation rénale a été fortement modifiée.

En premier lieu, il n’y a plus vraiment d’âge limite pour réaliser une transplantation rénale.

Certains patients sont transplantés avec succès au-delà de 80 ans !

 


Il n’existe plus de contre-indication absolue et définitive à la transplantation rénale.

Cependant, si les médecins ont des doutes sur la capacité d’un patient à respecter son traitement (on parle d’observance) à l’issue de la greffe, ils peuvent être amenés à refuser son inscription sur la liste d’attente. En effet, l’arrêt de la prise du traitement immunosuppresseur se traduirait irrémédiablement, en quelques jours ou quelques semaines, par la perte du greffon.

De même, les antécédents de psychose peuvent être une contre indication puisqu’à l’occasion des rechutes, l’observance deviendra aléatoire et l’avenir de la transplantation incertain.

 


Les contre-indications absolues mais temporaires sont :

  • les infections tant qu’elles ne sont pas parfaitement contrôlées
  • les cancers en évolution

La durée de la période de recul nécessaire avant d’envisager une transplantation est de deux ans pour la plupart des cancers et de cinq ans pour les formes les plus sévères. En ce qui concerne les cancers du rein de découverte systématique et les cancers in situ, aucune attente n’est indispensable.


Les contre-indications relatives

Il s’agit de l’ensemble des éléments qui augmentent le risque de complications et de mortalité. Leur évaluation exacte et leur traitement préalable à la greffe sont donc très importants. C’est un des objectifs du bilan pré greffe.

L’infection par le VIH n’est plus considérée comme une contre-indication et des résultats très encourageants sont désormais obtenus. Les données les plus récentes de la littérature montrent un pronostic similaire des greffons et des patients à moyen terme comparés à des patients séronégatifs.

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.