Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
La dialyse

Dialyse : vers quel futur allons-nous ?

Mis à jour le mardi, 12 mars 2013 06:47 - Écrit par Yvanie le vendredi, 04 novembre 2011 10:00

 

Renaloo : Où en sont la recherche et le développement du rein artificiel miniaturisé portable ou implantable ?

Pr Christian Combe : Certes, il existe en théorie, mais nous en sommes très très loin d’un point de vue pratique. Cela pose beaucoup de problèmes. En effet, on ne sait pas encore comment reconstituer concrètement l’ensemble de cette « machinerie » ainsi que les communications intra-organisme qui permettent au rein d’adapter la composition des urines aux nécessités de l’homéostasie(4). Tout cela se passe sous l’influence d’hormones, via des capteurs situés à divers endroits du corps, et non uniquement dans le rein.

Si l’on prend le cas du pancréas artificiel, une seule grandeur est à réguler : celle de la concentration de glucose dans le sang. Un capteur mesure le taux de glucose et selon le résultat, le pancréas artificiel libère plus ou moins d’insuline.

Dans le cas du rein, il y a à réguler : la quantité de sodium, celle d’eau, l’équilibre acide-base, le taux de calcium, de phosphate, la pression artérielle, et d’autres paramètres encore…

Il réclamera encore beaucoup d’étapes de mises au point avant que l’on arrive à le concrétiser chez l’animal - le petit d’abord, le gros ensuite -, puis chez l’homme. Il n’est pas possible actuellement de fixer une échéance d’utilisation chez l’homme en pratique.

Voir aussi sur ce sujet notre article "Vers un rein bio-artificiel implantable"

 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.