Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
La dialyse

Dialyse : vers quel futur allons-nous ?

Mis à jour le mardi, 12 mars 2013 06:47 - Écrit par Yvanie le vendredi, 04 novembre 2011 10:00

 

 

Renaloo : Va-t-il être possible de freiner la progression de la maladie rénale chronique afin de retarder le recours à la dialyse ?

Pr Christian Combe : : C’est sans doute une voie très prometteuse. Car des progrès sont à notre portée en étant très rigoureux sur ce que nous avons appris au fil des ans au sujet de l’influence de certains paramètres.

alt


À commencer par la tension artérielle dont on sait qu’elle fait progresser la maladie rénale si elle est trop élevée. Avoir une tension à 13/8 est bien meilleur que si elle est à 14/9 lorsqu’on a une maladie rénale chronique avec protéinurie. Pour cela, suivre un régime peu salé est important car cela conditionne l’efficacité des médicaments anti-hypertenseurs.

Avoir une protéinurie basse (idéalement inférieure à 0,5 g par 24 h.) est aussi un facteur ralentissant la progression de la maladie. Une étude de très grande ampleur, dont les résultats ont été publiés en juillet 2011 dans le fameux Lancet, relate les résultats très positifs obtenus par l’utilisation d’un médicament agissant sur la baisse du mauvais cholestérol. Ils montrent un intérêt en termes de réduction des événements cardiovasculaires chez les patients insuffisants rénaux non dialysés.

Enfin, tous les comportements qui agissent contre les facteurs de risque, comme l’arrêt du tabac, vont dans le bon sens.

Nous avons donc déjà des moyens pour agir. Le tout n’est pas de le savoir mais de mettre ces connaissances en pratique. Dans cette perspective, les patients doivent être les principaux acteurs de leur prise en charge. 

 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.