Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
La dialyse

La diététique en hémodialyse

Mis à jour le lundi, 28 mai 2012 04:07 - Écrit par Yvanie le vendredi, 26 juin 2009 12:37

Tout comme le potassium, le phosphore est un minéral nécessaire au bon fonctionnement de l'organisme. Avec le calcium, c'est un des principaux composants des os et des dents.
Il peut s'accumuler dans le sang chez les insuffisants rénaux. L'élimination rénale des surplus de phosphore est soit insuffisante soit inexistante et l'élimination par l'hémodialyse ou la dialyse péritonéale est habituellement insuffisante d'où le risque d'hyperphosphorémie (taux de phosphore dans le sang >1,5 mmol/l ou 4,5 mg/dl [1]).
Quand le taux de phosphore sanguin est élevé, il s'associe avec le calcium présent dans le sang et se dépose dans divers tissus. Les complexes ainsi formés peuvent se déposer dans les articulations, dans les muscles, les yeux, les valves cardiaques et les vaisseaux sanguins, entraînant des démangeaisons cutanées, des faiblesses musculaires, une calcification du cœur, de la peau, des articulations ou des vaisseaux sanguins.

La formation de ces complexes entraîne également une baisse du taux de calcium sanguin, et une surproduction d'hormone parathyroïdienne. Cette hormone, produite par les glandes parathyroïdiennes (localisées dans le cou), va permettre à l'organisme de compenser le déficit en calcium en allant en puiser directement dans les tissus osseux.
Ainsi, les os sont peu à peu affaiblis et décalcifiés et des fractures ou des déformations osseuses peuvent se produire.
Un des moyens pour limiter la production d'hormones parathyroïdiennes est de fournir à l'organisme de la vitamine D. Si cela ne suffit pas, les glandes parathyroïdiennes peuvent être retirées chirurgicalement.

Le phosphore est présent en grandes quantités dans tous les produits laitiers, les légumes secs, les abats, les poissons, les crustacés et coquillages, les œufs, les charcuteries industrielles (jambon, pâtés, saucissons…) en raison de la présence d'un conservateur à base de phosphore...

En fonction du taux de phosphore présent dans le sang, certains de ces aliments pourront être à consommer de façon limitée. Il est aussi conseillé de préférer le pain blanc et le riz blanc aux céréales complètes.

Certains médicaments (chélateurs de phosphore) pris au moment des repas diminuent l'absorption intestinale du phosphore et permettent donc d'élargir les quantités d'aliments riches en phosphore.

Il existe 3 catégories de chélateurs pour diminuer l’absorption du phosphore dont le choix dépend de plusieurs paramètres dépendant de la situation de chacun : 

  • ceux qui contiennent du calcium : acétate et carbonate de calcium (Calcidia, eucalcic, etc.)
  • ceux qui sont à base de métaux : aluminium (Lithiagel), carbonate de lanthane (Fosrenol)
  • ceux qui sont sans métal et sans calcium : sevelamer (Renagel)
     

Voir la composition en phosphore des principaux aliments

alt

[1] - KDIGO CKD MBD Work Group. KDIGO clinical practice guideline for the diagnosis, evaluation, prevention and treatment of chronic kidney disease-mineral and bone disorder (CKD-MBD) kidney International 2009, 76 (Suppl 113) S1-S130

3 commentaires
 
+13 # micentinela - Le 28 août 2013 à 02h29
Bonjour,
La page qui devrait contenir l'article suivant quelques produits adaptés à un régime "sans sel" ou hyposodé. est vide. Pourriez-vous me dire comment accéder à l'article svp.
 
 
+2 # liefooghe - Le 02 juillet 2014 à 07h46
J' ai en effet un problème de potassium c' est en changeant de médecin que l' on s' en est aperçu.
depuis que je prend du Kayexalate c' est rentré dans les normes après 2 dosettes par jour je suis passé à 1 dosette
 
 
+1 # SEBLOIS2012 - Le 22 janvier 2015 à 07h46
 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.