Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
La dialyse

Les médicaments de la dialyse

Mis à jour le dimanche, 10 octobre 2010 08:31 - Écrit par Yvanie le jeudi, 27 mai 2010 08:13

altLe traitement par dialyse ne remplace pas complètement la fonction d'un rein normal.

Des reins normaux filtrent en moyenne 1 600 litres de sang par jour, tandis qu’une séance de 4 heures d’hémodialyse ne permet de traiter qu’environ 50 litres de sang, tous les deux jours…

Les personnes dialysées doivent donc en général prendre de nombreux médicaments, destinés à corriger les conséquences de l'insuffisance rénale...

Cette rubrique passe en revue les principaux d'entre eux et leurs rôles respectifs.


 

Le traitement de l'anémie

Objectif : assurer un taux d’hémoglobine suffisant dans le sang, pour permettre une bonne oxygénation de tous les organes.

alt

Médicaments :

Il en existe 2 types principaux qui peuvent être associés :

  • Le fer : comprimés, poudre à diluer ou injections (en perfusion)
  • Les agents qui stimulent la formation des globules rouges (erythropoïétine "EPO") :  injections (en sous-cutané ou en perfusion)
  • D’autres vitamines peuvent être prescrites (folates, vitamine B12)

Le traitement de l'Hypertension

alt

Objectif : diminuer la tension artérielle quand elle est trop élevée

Médicaments :

Les hypotenseurs : différentes familles d’hypotenseurs sont disponibles et peuvent être associées.

 


 Le traitement de l'hyperphosphorémie (augmentation du phosphore dans le sang)

Objectif : diminuer la concentration de phosphore dans le sang.

Médicaments :

Les chélateurs du phosphore : ils agissent dans l’intestin en captant le phosphore apporté par les aliments, et l’empêcher ainsi de passer dans le sang.
Il existe 3 types de chélateurs :

  • Chélateurs à base de calcium (acétate et carbonate de calcium)
  • Chélateurs à base de métal (hydroxyde d’aluminium, carbonate de lanthane)
  • Chélateurs sans métal ni calcium (chlorhydrate et carbonate de sevelamer)

Pour être efficaces, les chélateurs doivent toujours être pris pendant les repas. Selon les médicaments, ils existent sous forme de comprimés ou de poudre.

 Le régime alimentaire...


 

 

Le traitement du déficit en vitamine D (diminution de la vitamine D mesurée dans le sang)

Objectif : assurer des taux de vitamine D suffisants dans l’organisme.

Médicaments :

La vitamine D « native » (normalement apporté par l’alimentation ou fabriquée par la peau sous l’effet du soleil) : il faut en apporter plus chez le patient dialysé car elle est souvent en quantités insuffisantes dans l’alimentation et est moins bien absorbée au niveau de l’intestin, Gouttes à boire

 


Le traitement de l'hypocalcémie (Diminution du calcium dans le sang)

Objectif : Assurer des taux de calcium suffisants dans l’organisme

Médicaments :

Les sels de calcium (comprimés, poudre à diluer).

 


Le traitement de l'hyperparathyroïdie (taux trop élevé de Parathormone "PTH")

Objectif : diminuer la concentration de PTH dans le sang.

Médicaments :

Il existe 2 sortes de médicaments qui vont bloquer la sécrétion de la PTH par la glande parathyroïde :

  • La vitamine D « active » : elle manque chez les personnes dialysées car elle résulte d’une activation par le rein de la vitamine D « native » (fonction mal assurée en cas d’insuffisance rénale). Gouttes à boire ou injections (en général directement pendant la dialyse).
  • Les calcimimétiques : le cinacalcet (comprimés)

 

 


 

Le traitement de l'acidose (diminution du pH et des concentrations de bicarbonates dans le sang)

Objectifs : faire remonter le pH et les bicarbonates.

Médicaments :

Les bicarbonates peuvent être apportés sous différentes formes : eau de Vichy (mais apporte beaucoup de sel), carbonate de calcium (gellules)…

 


 

Le traitement de l'hyperkaliémie (augmentation du potassium dans le sang)

Objectif : diminuer la concentration de potassium dans le sang

Médicaments :

Le chélateur de potassium (Kayexalate®) : il agit dans le gros intestin (côlon) en captant le potassium apporté par les aliments, et l’empêcher ainsi de passer dans le sang (poudre à diluer dans l’eau et à boire ou lavement rectal).

Le régime alimentaire...

 


 

Les autres médicaments

Beaucoup de patients doivent être traités pour des troubles souvent associés à la l’insuffisance rénale ou pouvant en être la cause, par exemple :

  • L'hypercholestérolémie (trop de cholestérol dans le sang)
  • Le diabète (trop de sucre dans le sang)
  • L'hyperuricémie (trop d'urée dans le sang)
  • etc.

alt

 


 

Quelques conseils "de bon sens"

alt

 

  • Il n’est pas possible d’indiquer les doses des médicaments, car chaque personne a ses propres besoins ; la posologie est adaptée en fonction de ceux-ci.
  •  
  • Il est crucial de suivre l’ordonnance médicale et d’en parler avec son médecin au moindre doute.
  • Avec tout médicament, des effets indésirables peuvent apparaitre, au début du traitement notamment ou lors d’une modification. En cas d’apparition prolongée ou inhabituelle, ne pas arrêter son traitement, en parler à son médecin et/ ou pharmacien.
  • Il est très important d’éviter de prendre des médicaments qui peuvent s’accumuler en raison de leur non élimination par le rein ou être directement toxiques pour le rein. Ne prenez jamais de médicament (ou de complément alimentaire) sans en avoir parlé à votre médecin.

Pour être efficaces, il est important pour beaucoup de ces médicaments, qu’ils soient associés à un régime adapté au trouble traité. Votre médecin, infirmière ou diététicienne peuvent vous donner des conseils diététiques.

 

1 commentaire
 
0 # eric86 - Le 10 juillet 2013 à 10h02
la pompe de la machine tournant,selon la fistule de 280à 350ml par minutes,vous traitez à chaque dialyse de 4 hrs non pas 50 litres de sang ,mais entre 70 et 84 litres de sang
certaines dialyses font 4heurs 30,d'autres 5heures ,vous traitez plus de sang,mais 50 litres c'est un chiffre inexact
 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.