Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
La greffe à partir d’un donneur vivant

Donneurs vivants, une grande enquête

Mis à jour le mardi, 29 mai 2012 10:33 - Écrit par Yvanie le vendredi, 29 avril 2011 06:24

Ils se portent bien

La qualité de vie d’une personne se mesure à partir de plusieurs composantes. Les premières ont trait à son état de santé physique, les secondes à son état mental, auxquelles il convient d’ajouter une dimension fondamentale : la perception subjective que se fait de son état la personne interrogée.

Cet aspect est important chez le donneur vivant, car l’acte auquel il a consenti implique des dimensions psychiques et morales considérables, notamment dans les relations avec son receveur et son entourage.

Dans l’ensemble, ils se portent bien et même mieux, du point de vue physique, que leurs homologues de la population générale.
Qu’il s’agisse de douleurs physiques, de santé générale, du fonctionnement du corps ou de ses limitations, de santé mentale, de l’estime de soi, des relations avec les autres, la qualité de vie des donneurs vivants est soit égale soit supérieure à celle de la population générale.

Les donneurs de 65-75 ans ont en moyenne un score résumé physique proche de celui des sujets de 18-35 ans de la population générale !

Ce constat est confirmé par les appréciations que les donneurs portent sur leur propre état de santé : 97 % jugent leur santé excellente, très bonne ou bonne, plus de la moitié la déclarant excellente ou très bonne.

 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.