Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
La greffe à partir d’un donneur vivant

Donneurs vivants, une grande enquête

Mis à jour le mardi, 29 mai 2012 10:33 - Écrit par Yvanie le vendredi, 29 avril 2011 06:24

Des parcours semés d’embuches

Ce jugement largement positif porté sur l’état de santé au moment de l’enquête n’exclut pas l’existence de parcours parsemés d’embûches et d’épreuves pénibles, comme l’attestent ces quatre témoignages.

  • "J’avoue que j'ai subi un traumatisme de mon séjour à l'hôpital (pas de l'opération) dont j'ai encore du mal à me remettre. Le questionnaire le fait resurgir…"
  • "Ca pourrait être du gâchis. Le receveur n'a pas réfléchi suffisamment avant de se suicider…"
  • "Je suis resté presque un mois à l’hôpital et j'ai pas mal souffert et aussi deux ans de test c'est un peu long : je crois que mon frère ne mérite pas ce don..."
  • "Car c'est une belle aventure humaine. Même malgré mon problème d'éventration et d'hernie."

 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.