Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
La greffe, ailleurs...

Le don d'organes en Espagne

Mis à jour le jeudi, 01 octobre 2009 12:36 - Écrit par Yvanie le mercredi, 01 juillet 2009 02:58

Les excellents résultats de l'Espagne incitent de nombreux pays à tenter de transposer la méthode espagnole à leurs propres territoires, c'est notamment le cas pour :

  • Les pays latino-américains
    Le Projet Siembra : il vise à fournir à ses participants les moyens nécessaires au développement de techniques proches de celles de l'Espagne dans leurs pays respectifs. Il s'agit donc d'un véritable plan de formation. Plusieurs pays d'Amérique latine appliquent d'ores et déjà les méthodes qui y ont été enseignées.
  • Le Brésil
    Les ministres des affaires étrangères brésilien et espagnol ont signé un protocole de coopération sur deux années, incluant la transposition du modèle espagnol de prélèvement d'organes au Brésil, avec la collaboration de l'OTN.
  • Les U.S.A.
    Un projet sur trois ans a été présenté récemment au gouvernement Fédéral afin d'analyser le modèle espagnol et d'envisager sa transposition aux hôpitaux américains.
  • L'Australie : Le ministre de la santé australien, après avoir étudié plusieurs organisations de prélèvements d'organes appliquées dans divers pays, a décidé d'adopter le modèle espagnol. Cette décision a été approuvée par les professionnels de la transplantation australiens durant une conférence qui lui était consacrée.
  • Et en France ?
    La France applique depuis quelques années les préceptes du modèle espagnol, notamment avec l'importation de la formation TPM, destinée à tous les acteurs du prélèvement. Depuis 2006, deux sessions ont lieu chaque année.

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.