Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
L'insuffisance rénale

Quel est le coût de la prise en charge de l'insuffisance rénale terminale en France et comment le diminuer ?

Mis à jour le mardi, 10 mai 2011 06:39 - Écrit par Yvanie le mardi, 10 mai 2011 06:11

 

Des thérapeutiques coûteuses...

L’Insuffisance Rénale Chronique Terminale (IRCT) rend indispensable le recours à une méthode de suppléance, qui peut être la transplantation d’un rein (provenant d’un donneur décédé ou vivant) ou la dialyse (hémodialyse ou dialyse péritonéale).

On ignorait jusque là le coût global de la prise en charge de ces thérapeutiques par la collectivité.

La suppléance rénale mobilise des moyens médicaux et sanitaires considérables, qui en font l’un des postes de dépenses publiques les plus élevés.

  • D’un côté la transplantation rénale mobilise des équipes très spécialisées, avec un suivi post-transplantation intensif, au moins la première année, un traitement immunosuppresseur au long cours ;
  • de l’autre côté, la dialyse impose le plus souvent trois fois par semaine des séances nécessitant une équipe solide de soignants (Médecins, infirmier(s) et aides-soignantes) et un équipement technique (générateur, osmoseur, consommables, etc.) coûteux.

Il faut ajouter que l’IRCT est pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie, puisqu’il s’agit d’une ALD (Affection de Longue Durée) tant pour les patients dialysés que transplantés.

 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.