Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
L'insuffisance rénale

Qualité de vie & insuffisance rénale chronique

Mis à jour le mardi, 10 décembre 2013 03:32 - Écrit par Yvanie le lundi, 21 février 2011 02:34

 

Qualité de vie et dialyse

Un travail collaboratif initié en 2003 par le groupe de travail "Qualité de vie" du REIN a permis la réalisation d'une première étude descriptive de la qualité de vie des malades adultes dialysés pour insuffisance rénale chronique terminale en France en 2005.

Il s'agissait d'une enquête transversale auprès d’un échantillon représentatif des malades traités dans huit régions participant au système REIN en 2003 : Auvergne, Bretagne, Champagne-Ardenne, Languedoc Roussillon, Limousin, Lorraine, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Rhône-Alpes.

La mesure de la qualité de vie a été réalisée par auto-questionnaires adaptés et validés pour le français (SF36 et KDQoL).
832 patients dialysés (67,1 % des personnes interrogées) ont répondu au questionnaire, sans variation significative du taux de réponse en fonction du sexe, de l'âge ou de la méthode de dialyse.

De ces réponses, on peut conclure que la qualité de vie des malades en dialyse est altérée par rapport à la qualité de vie de la population générale.

alt

  • La proportion de sujets ayant une qualité de vie altérée variait de 20 à 50 % dans les dimensions à composante physique, de 12 à 47 % pour les dimensions à composante mentale.
  • Plus de 75 % des dialysés avaient au moins un des 8 scores inférieur au seuil qui définit une qualité de vie altérée.
  • Cette étude a aussi permis d'étudier les déterminants de la qualité de vie et les facteurs le plus souvent associés aux différentes dimensions de qualité de vie.
  • Les femmes ont une moins bonne qualité de vie que les hommes.
  • La qualité de vie diminue avec l’âge.
  • La présence d’un diabète, d’une maladie cardiovasculaire, d’une autre comorbidité ou d’un handicap est associée à une moins bonne qualité de vie.
  • Les patients inscrits sur la liste d’attente de greffe ont une meilleure qualité de vie que les non inscrits.
  • Les patients traités par dialyse péritonéale ont une meilleure qualité de vie que ceux traités par hémodialyse.

 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.