Mon histoire

La galerie

Mis à jour le lundi, 28 mai 2012 02:37 - Écrit par Yvanie le jeudi, 04 juin 2009 08:52

Je crois que j'ai déjà mentionné le fait que mon Papa ne se sépare que très rarement de son caméscope...

Il a aussi un appareil photo !

Même si l'idée ne m'a pas toujours séduite, il a tenu à immortaliser plusieurs "instants de vie" liés à ma maladie.

Rétrospectivement, je lui en suis très reconnaissante, ce sont autant de traces d'événements que je ne veux surtout pas oublier.

Ce sont ces photos que je vous propose dans les pages qui vont suivre. J'espère qu'elles seront un complément utile à nos témoignages.


alt

La chambre de dialyse... On se croirait vraiment dans un hôpital ! Il ne s'agit pourtant que de la chambre d'ami d'un pavillon de banlieue...

alt

La séance se prépare, Dominique a déjà monté les lignes et rince la machine.

alt

Je suis en train de me piquer, déjà une aiguille en place. A l'occasion des photos, mon infirmier privé a revêtu sa blouse blanche ! En général, il s'en passe.

alt

Le branchement à proprement parler : Dominique relie les tubulures des aiguilles aux lignes de dialyse.

alt

La même en gros plan...

alt

Mise en route de la pompe : la séance commence.

alt

C'est parti pour 3h30... Comme à chaque fois, et malgré le chauffage réglé au maximum, j'ai froid. Je m'enfouis sous les draps et j'attends que ça passe.


alt

A 48 heures de notre hospitalisation, il faut fêter ça ! Nous vérifions l'adage "avant l'effort, le réconfort" au restaurant...

alt

Le 29 mai 2002, direction l'hôpital.

alt

alt

alt

Nous nous installons dans notre chambre, le moral est au beau fixe.

31 mai 2002, quelques heures après l'intervention. Changement d'ambiance...

alt

alt

alt

Les soins et les contrôles se succèdent...

Nous parvenons tout de même à échanger quelques mots par téléphone.

 

alt

Une ébauche de "sourire" peu après mon retour de réa

alt

Notre premier vrai repas. Quelle application !

alt

Un plateau d'hôpital ? Non, un festin de rois...

alt

Les jours passent, les choses vont de mieux en mieux, le téléphone est toujours très sollicité... Famille et amis viennent aux nouvelles.

alt

Première sortie, objectif : le couloir (c'est déjà pas si mal !).

alt

Pas peu fières de notre exploit...

alt

Le tableau sur lequel tous nos résultats sont consignés, jour après jour.

C'est l'heure de comparer nos cicatrices respectives, nos "blessures de guerre"...

alt
Celle de la "donneuse", recousue.

alt
Celle de la receveuse, agrafée.

alt

Vendredi 7 juin 2002, quelques instants avant notre sortie. Ma tante venue nous rendre visite immortalise notre bonheur à tous les trois.

alt

Nous retrouvons un cadre plus familier, sous le soleil de juin. La convalescence va prendre des airs de grandes vacances...

alt

Le rituel des prises de sang s'organise, deux fois par semaine tout d'abord...

Le matin, à jeun, je remplis les tubes qui m'ont été confiés, en fonction des examens prescrits par le néphrologue.

alt

C'est quand même bien quand c'est fini !

alt

Ensuite, après avoir pris mes anti-rejets, je me rends à l'hôpital, où je dépose les tubes...

Je récupère également les résultats des examens précédents, que je consigne dans un tableau prévu à cet effet, en attendant ma consultation avec le médecin.

alt