Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Le récit

Mis à jour le jeudi, 31 mai 2012 09:45 - Écrit par Yvanie le mercredi, 03 juin 2009 01:17

La date de mon rendez-vous avec le centre de transplantation est arrivée.

Dominique et moi nous y rendons avec mon dossier sous le bras, nourrissant l'espoir d'obtenir quelques éclaircissements sur ce projet de greffe. Ce que nous apprenons nous comble et nous surprend à la fois : le Professeur me remet plusieurs ordonnances à transmettre à maman afin qu'elle aussi passe rapidement un bilan pré-transplantation, et me demande de choisir une date pour l'intervention. Un peu prise de cours, je réponds que la seconde quinzaine de mai me semble "bien". Il prend note, et passe immédiatement un coup de fil à la secrétaire du chirurgien pour qu'elle bloque une date ! J'obtiens des rendez-vous avec l'anesthésiste et le chirurgien urologue, ainsi que pour le typage HLA.

Les choses sont rondement menées, et à la condition que les examens que doit passer maman soient concluants, rien ne semble plus s'opposer à ce que je sois greffée très rapidement. Je réalise que jusqu'à ce jour, je n'avais jamais vraiment cru à cette possibilité, ou plutôt je m'étais persuadée qu'un obstacle viendrait d'une façon ou d'une autre s'y opposer. Elle devient maintenant une réalité tangible, et moi qui n'osais plus me projeter dans l'avenir, je commence à envisager le mois de mai comme celui du retour à une vie meilleure.

Même si je sais que la greffe n'est pas une guérison, elle représente l'espoir d'une libération des contraintes et des difficultés liées à la dialyse. Je décide de mettre toutes les chances de mon côté et d'occuper les trois mois qui me séparent de cette échéance à m'y préparer au mieux.

Je m'inscris dans un club de sport et je reprends des activités physiques : natation, aquagym, musculation, stretching, chaque jour ou presque je m'impose une séance de sport. Si j'ai au départ quelques difficultés à respecter cette discipline, principalement à cause de la fatigue qu'elle entraîne, les résultats ne se font pas attendre : je me muscle, je dors mieux, je deviens plus patiente et bientôt je sens que cela devient indispensable à mon équilibre.