Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo
Vos témoignages

Claire : la chance de donner

Mis à jour le mardi, 20 septembre 2011 07:00 - Écrit par Yvanie le mardi, 20 septembre 2011 06:20

 

Deux ans après...

Je souhaite encourager tous les donneurs potentiels à aller jusqu'au bout de leur volonté car le don du rein ne comprend pratiquement aucun risque sur le plan médical. C’est un point capital. Au départ, chaque donneur doit être en parfaite condition physique pour être autorisé à donner, il est pratiquement "sélectionné", ce qui diminue encore davantage les possibles complications d’une opération en vue d’une greffe. Le seul risque éventuel est finalement lié à tout risque opératoire, c'est-à-dire le risque anesthésique.

La greffe a très bien marché et mon amie Michèle est aujourd'hui en bonne santé.

Les médecins ne cessent de diminuer son traitement anti-rejet.

Elle a fêté ses 50 ans l’année dernière et cela fait déjà 2 ans qu’elle a été transplantée.

Entre nous rien n’a changé. Nous avons exactement les mêmes relations d’amitié qu’avant. Bien entendu l’aventure a été très forte mais nous nous étions préparées, je crois, à rester les mêmes l’une pour l’autre avant, pendant et après la transplantation. C’était, en tous cas pour moi, et pour Michèle aussi je pense, une condition primordiale pour vivre sereinement ce don du rein.

Pour ce qui me concerne, je suis exactement pareille qu’avant la greffe. L’opération s’est vraiment très bien passée et le chirurgien m’a opérée par prélèvement laparoscopique : j’ai donc une petite cicatrice tout en bas du ventre qui ne se voit presque pas, comme lors d’un accouchement par césarienne. Le chirurgien m’avait prévenue, avec humour, avant l’opération : sa technique opératoire me permettrait de continuer à porter des pantalons « taille basse » !!!

Bref, je me suis rapidement rétablie. En 15 jours, tout était à nouveau comme avant. D’ailleurs, un mois après la greffe, je faisais ma première plongée au Costa Rica et descendait le Rio Verde en rafting.

Je voudrais profiter de ce témoignage pour embrasser tendrement Serge, mon inestimable mari, mes parents ainsi que mes frères et sœurs pour leur soutien, et ce malgré leurs appréhensions, ainsi que les merveilleux parents de Michèle, Simone et André.

Claire

 

1 commentaire
 
+1 # sessegnon - Le 22 août 2013 à 02h23
Bonjour,
je suis membre du site renaloo.com je souhaiterai de devenir donneur et sauvé des vies si je cela est possible je reste donc en attente d'une répons favorable et je voudrai en savoir plus sur la procédure a suive que puisse vous bénis.
Mes salutations !!!
 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.