Identifiez-vous !
Adhérer à Renaloo Faire un don à Renaloo

Powered by Easytagcloud v2.1
La greffe à partir d’un donneur vivant

Les dons croisés

Mis à jour le mardi, 12 mars 2013 07:00 - Écrit par Yvanie le dimanche, 27 septembre 2009 11:32

Des possibilités presque infinies

En juillet 2003 s'est déroulée à L'hôpital John Hopkins de Baltimore la première transplantation rénale de donneur vivant en « triple échange ».

Tout commence en octobre 2002, quand Connie, 41 ans, propose à sa sœur Tracy, 39 ans, de lui donner un rein.

Elles ont le même groupe sanguin, mais, en raison de plusieurs grossesses, Tracy est hyperimmunisée : son organisme a produit des anticorps incompatibles avec plus de 80% des donneurs, y compris avec Connie.

Mais il existe une bonne compatibilité entre Tracy et Julia, 57 ans, la maman de Jeremy, 13 ans. Jeremy a reçu une première greffe alors qu'il était bébé, mais vient de perdre son greffon. Lui aussi est hyperimmunisé.

Ce lien extraordinaire entre Julia et Tracy va  devenir la pièce centrale du puzzle.

Paul veut quant à lui donner un rein à sa fiancée Allum. Mais les groupes sanguins de Paul et Allum, tout comme ceux de Julia et Jeremy, sont incompatibles…

Celui de Paul est le même que celui de Jeremy. Par un heureux hasard, Jeremy n’est pas immunisé contre Paul. Le même concours de circonstance a rendu Julia et Allum compatibles…

La boucle est bouclée.

Finalement, tout ce petit monde se rend le même jour à l'hôpital de Baltimore.

Le Docteur Robert Montgomery, chirurgien, se souvient avec émotion des 11 heures nécessaires pour réaliser les trois prélèvement et les trois greffes : « d'un point de vue logistique, ce fut une expérience monumentale ! Mais cela n'a été possible que parce que ces trois donneurs voulaient plus que tout sauver ceux qu'ils aimaient et étaient prêts à tout pour y parvenir. ».

Les six héros de cette aventure hors du commun vont bien, l'opération a été un succès.

 

Pour poster un commentaire veuillez vous identifier.